L’Assistant SNCF va intégrer taxi, Uber et Blablacar pour devenir plus efficace que Google Maps

Maj. le 19 juin 2019 à 23 h 55 min

L’application SNCF s’enrichit et devient un « Assistant » qui dirige les utilisateurs vers les solutions de transport les plus adaptées à leurs besoins. Comme Google Maps, elle va proposer des trajets en taxi, Uber ou Blablacar, voire en bus ou en trottinette électrique. Elle promet de faire même mieux que Maps dans les endroits reculés et les zones mal desservies. 

appli sncf

Alors que OUI.sncf est le premier site français d’e-commerce, la SNCF continue de développer sa stratégie numérique. Le groupe a présenté son « Assistant », l’évolution de son application mobile, qui devient bien complète qu’auparavant rapporte Le Monde. L’app ne va plus se contenter de fournir des informations sur les trajets en train mais va prendre en compte également les offres de transport alternatives pour proposer aux utilisateurs les solutions les plus pratiques, même si cela signifie qu’ils n’achèteront au final pas de billet de train.

L’Assistant SNCF bientôt plus pratique que Google Maps ?

« Assistant SNCF » se veut un concurrent direct à Google Maps, qui s’est également enrichi au fil des années en intégrant à son service un large éventail de possibilités de transport, individuelles comme collectives, publiques comme privées. L’appli serait même plus pratique que Google Maps lorsque le point de départ et/ou la destination se situe(nt) dans des endroits reculés, notamment des communes de petite taille.

Lire aussi : Facebook Messenger, WhatsApp : comment réserver un billet de train SNCF en quelques secondes

Mais nous n’en sommes pas encore là. La première version de cette application SNCF nouvelle génération va dans cette direction, mais certaines fonctionnalités n’arriveront que plus tard. Dans les mois qui viennent, Uber et Blablacar devraient rejoindre la plateforme. Pas une surprise, ils sont déjà partenaires de la SNCF. Mais Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, assure que tout le monde est bienvenue et que le but est d’avoir l’outil le plus complet et efficace possible. Il ouvre même la porte aux futurs concurrents de la SNCF sur le chemin de fer. Opérateurs de bus et de trottinettes électriques sont aussi attendus. Bien sûr, le groupe prendra une petite commission pour chaque transaction réalisée depuis son app.

La SNCF indique que l’un des objectifs est de faire basculer une petite part des usagers du véhicule personnel vers le transport en commun. A noter que sur Android, le service est compatible NFC pour la validation des titres de transport. Une fonctionnalité qui marche même si le smartphone est à cours de batterie.

source
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
WhatsApp ne fonctionnera plus sur ces smartphones dès 2020

WhatsApp ne fonctionnera plus sur les iPhone sous iOS 8 ni sur les smartphones sous Android Gingerbread (ou version antérieure) dès le mois de février 2020. Peu avant, l’application de messagerie instantanée disparaîtra des derniers appareils tournant sous Windows Phone….