La Poste se lance dans les emballages réutilisables, bientôt la fin des colis cartons ?

 

La Poste veut se mettre au vert. En effet, le groupe vient d'officialiser un partenariat avec Hipli, une start-up spécialisée dans le développement et la production d'emballages réutilisables. L'objectif est simple : réduire drastiquement l'empreinte carbone des milliards de colis en carton envoyés chaque année.

la poste hipli
Crédits : Hipli

De plus en plus d'entreprises cherchent à réduire leur empreinte carbone, à l'image d'Apple qui en supprimant le chargeur de la boite de ses iPhone 12 a économisé 861 000 tonnes de métal par an. Samsung a d'ailleurs fait de même en retirant le chargeur du packing des Galaxy S21. Et cette fois-ci, c'est au tour du groupe La Poste de prendre des initiatives pour diminuer l'impact écologique de son activité.

Ce jeudi 21 octobre 2021, l'entreprise française a officialisé un partenariat avec Hipli, une start-up spécialisée dans le développement et la production de “colis réutilisables et responsables”. La structure française travaille déjà avec de nombreuses marques hexagonales, séduites par la proposition d'Hipli.

Ces colis, fabriqués en polypropylène, un plastique recyclable particulièrement résistant, peuvent être réutilisés une centaine de fois. C'est justement cette caractéristique qui a convaincu la Poste de faire appel à la start-up française. Il faut dire que le potentiel de ces colis est grand, puisqu'ils permettent de réduire les émissions carbone de 83% par rapport à un emballage jetable classique. En d'autres termes, l'impact carbone devient neutre après seulement deux utilisations, d'après les dires de Hipli.

À lire également : La Poste ouvre 900 drives en France pour retirer vos colis sans descendre de voiture

la poste hipli
Crédits : Hipli

La Poste se met au vert avec ces colis réutilisables

Aujourd'hui, seulement un tiers des emballages est réutilisé en France, ces déchets représentent donc 137 000 tonnes de déchets chaque année. Quand on voulu créer un emballage réutilisable, nous nous sommes tout de suite rapprochés de logisticiens et de la Poste, pour concevoir des produits capables de résister aux machines de tri”, explique Léa Got, co-fondatrice de Hipli.

Pour l'utilisateur, la démarche est on ne peut plus simple. Il suffira de renvoyer le colis dans n'importe quel boîte aux lettres, dans n'importe quel bureau de poste ou bien dans l'un des points relais partenaires d'Hipli (dont la liste complète est disponible sur le site officiel de la start-up). Hipli se chargera ensuite de réceptionner le colis, de le nettoyer avant de le remettre en circulation.

La seule ombre au tableau pour la Poste pourra être le prix des colis Hipli. Proposés entre 1,65 € et 1,95 € selon la taille, ils sont tout simplement dix fois plus chers qu'un emballage jetable classique. Reste donc à voir si les consommateurs et les e-commerçants seront prêts à payer un supplément sur la livraison en échange de l'utilisation des colis Hipli.

Source : L'Usine nouvelle



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !