La Poste ouvre 900 drives en France pour retirer vos colis sans descendre de voiture

 

Si les bureaux de poste rouvrent peu à peu depuis la semaine dernière, notamment dans les grandes villes, il existe désormais une nouvelle méthode pour retirer les colis : le drive. La Poste vient en effet d'annoncer la mise en place de 900 points de retrait à travers toute la France, afin de limiter les contacts avec d'autres clients et la surfréquentation des bureaux de poste.

La Poste
Crédit photo : Wikipédia.

À l'image de ce qui se fait dans la restauration rapide ou dans les supermarchés, il est désormais possible de retirer ses colis directement depuis son véhicule, sans avoir à pénétrer dans un bureau de poste. La Poste a mis en place plus de 900 drives un peu partout en France, lesquels permettent de venir récupérer colis et courrier recommandé.

La Poste veut éviter tout contact, afin de limiter la propagation du coronavirus

Si vous étiez absent lors de la présentation d'un colis ou d'un courrier en recommandé, celui-ci n'est plus systématiquement expédié au bureau de poste le plus proche. Selon votre localité, il peut être renvoyé dans un centre de distribution, qui vous permet de le récupérer sans avoir à descendre de votre véhicule. Ce drive vous permet d'obtenir votre colis dans les plus brefs délais et de n'entrer en contact avec personne, à l'exception de l'employé de la Poste qui vous remettra votre paquet à la vitre de votre voiture. Et dans le cas où vous ne pourriez pas vous déplacer jusqu'au centre de distribution, vous avez aussi la possibilité de demander une seconde présentation du colis ou du courrier recommandé.

À lire aussi : Amazon, Fnac Darty, Cdiscount… le point sur la situation des livraisons

En pleine crise sanitaire, La Poste avait dû fermer la plupart de ses bureaux et limiter la distribution du courrier. L'activité reprend peu à peu. À l'heure actuelle, 3700 bureaux de poste sont ouverts sur les 8000 que compte la France. Au total, ce sont 8 475 points de contact (en incluant les relais chez les commerçants et les agences postales communales) qui sont en active. Malgré la réouverture progressive de ses bureaux, la Poste prend toutes les mesures qui s'imposent actuellement, afin de désengorger ses points de vente, limiter les contacts entre les clients et lutter contre la propagation du coronavirus.

La Poste rappelle par la même occasion que chaque client a aussi la possibilité de déposer ses colis dans sa propre boîte aux lettres (si la taille le permet, bien évidemment). Le facteur ou le livreur Colissimo se chargeront par la suite de venir le retirer et de vous laisser un avis de prise en charge du colis.

Source : France bleu



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Moustache
Amazon rase la moustache d’Hitler sur l’icône de l’application Android

Amazon vient de changer discrètement l’icône de son application mobile. Une modification mineure, mais indispensable, puisqu’elle est destinée à éviter les blagues de mauvais goût. Certains utilisateurs avaient en effet pointé du doigt que l’ancienne charte graphique pouvait faire penser…

windows 10 hack font
Une police de Windows 10 permet aux hackers de pirater des PC à distance

Des pirates se sont servis d’une simple police Windows 10 pour s’introduire à distance dans le PC de leurs victimes. La faille a permis d’autoriser l’accès au noyau par des programmes malveillants, le rendant ainsi vulnérable aux attaques. Microsoft a depuis…

tv remote
TV : l’âge moyen des téléspectateurs a encore augmenté

L’âge moyen des téléspectateurs frôle désormais les 55 ans. Le confinement a tiré les audiences de la TV vers le haut, mais au final ce sont surtout les plus âgés qui sont revenus devant le téléviseur. La SVoD, le cinéma…

batterie etude recyclage
34% des Français ont la phobie de la batterie de smartphone vide

Un tiers des Français souffrent de la phobie de la batterie de smartphone vide, révèle un sondage Opinion Way. D’après l’étude, les Français craignent de ne plus pouvoir consulter les réseaux sociaux, de rater un SMS ou d’être privé de…