La Nintendo Switch OLED est extrêmement résistante au burn-in, même après 3600 heures

 

Vous pouvez être quasiment certain que vous n’aurez jamais de burn-in sur votre Nintendo Switch OLED. Pour en avoir le cœur net, le Youtubeur Wulff Den a laissé sa console allumée pendant 3600 heures sur Breath of the Wild. Ce n’est qu’en ces conditions extrêmes que le problème commence à peine à faire son apparition.

Switch OLED

Si après ce test, vous n’êtes toujours pas rassuré, on ne sait plus quoi faire. À la sortie de la Nintendo Switch OLED, l’une des principales craintes des joueurs était de voir l’écran de la console afficher un burn-in. Une crainte justifiée puisque, aussi qualitatif soit-il, l’écran finira bien par s’user un jour ou l’autre. Mais vous pouvez dormir sur vos deux oreilles : ce n’est pas demain la veille que cela arrivera.

En effet, pour que les premiers signes de burn-in apparaissent sur la Switch OLED, il faudrait que vous laissiez celle-ci allumée pendant 3600 heures d’affilée, soit un total de 5 mois qui plus est sur une image fixe. On conviendra qu’une telle éventualité est assez peu probable, sauf si vous êtes un Youtubeur du nom de Wulff Den. Non content d’être rentré bredouille après son test de 1800 heures, celui-ci n’a pas lâché l’affaire et est revenu à la charge dans des conditions encore plus extrêmes.

Il faut jouer 3600 heures d’affilée pour avoir du burn-in sur sa Nintendo Switch OLED

Dans l’ensemble, le setup est le même. Wulff Den a laissé sa Switch OLED allumée et branchée sur une image de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Pour mettre toutes les chances de son côté, ce dernier a même choisi une image Link en train de regarder droit vers le soleil. 3600 heures, c’est donc ce qu’il aura fallu pour obtenir un léger burn-in. Léger en effet, car bien que présent, celui-ci n’en est pas au stade de déranger véritablement l’expérience de jeu.

Sur le même sujet : Switch OLED — Nintendo vend le nouveau dock séparément, à vous le port Ethernet

Force est de constater donc que Nintendo, et la technologie OLED dans son ensemble, a fait un bond de géant. Qu’il s’agisse de la longévité des appareils ou de l’efficacité des logiciels de protections, les écrans OLED ne sont plus aussi fragiles qu’ils ont pu l’être par le passé. Si vous hésitiez encore à mettre la main sur la dernière console du constructeur, vous pouvez donc y aller tête baissée.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !