La NASA veut installer un réseau Wi-Fi sur la Lune

 

Les chercheurs de la NASA ont mené une étude visant à déterminer si l’installation d’un réseau Wi-Fi sur la Lune est possible. Non seulement la réponse est oui, mais les résultats obtenus pourraient aider à fournir une connexion décente dans les zones les plus reculées du globe.

lune
Crédits : Pixabay

Ces derniers temps, la NASA montre un certain regain d’intérêt pour la Lune. Bien que l’exploration de l’astre n’a jamais réellement cessé, les projets le concernant semblent se multiplier. L’organisme américain va notamment s’associer à SpaceX pour préparer son prochain voyage vers les étoiles. En plus de cela, d’autres innovations sont en cours d'élaboration.

Des chercheurs de l’institut ont ainsi mené une étude pour évaluer la possibilité d’un réseau Wi-Fi lunaire. Le but ? « Développer des solutions aux défis auxquels nous serons confrontés lorsque nous enverrons des astronautes sur la Lune, avec la mission Artemis », explique Mary Lobo, directrice du département d’incubation et d’innovation technologique à la NASA.

Sur le même sujet : La NASA et Joby Aviation lancent les premiers tests de taxis volants

La NASA, futur concurrent de Starlink ?

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont comparé la surface de la Lune à un petit quartier de Cleveland. Ils ont ainsi déterminé qu’en plaçant des répéteurs à une distance inférieure à 70 m les uns des autres, l’ensemble de ce quartier pourrait profiter d’une connexion décente. Il faudrait pour cela ainsi ces routeurs dans environ 20 000 lampadaires autour des habitations.

De cette manière, quatre personnes habitant sous le même toit bénéficieraient d’un débit égal à 7,5 Mbit/s. Pas assez pour visionner du streaming en 4K donc, mais largement suffisant pour une utilisation du quotidien. « Les résultats de cette étude peuvent servir de base à la planification d’un réseau Wi-Fi lunaire. Bien sûr, il y a d’autres défis à relever, notamment l’adaptation des équipements nécessaires à un environnement extrême en termes de poussières et de températures », continue Mary Lobo.

Ce n’est pas la première fois que la NASA souhaite installer Internet sur la Lune. L’année dernière, elle a versé 14 millions de dollars Nokia pour y installer un réseau 4 G. « En même temps, cela pourra nous aider à surmonter les problèmes d’accès au réseau sur Terre, dans les régions les plus reculées du monde », souligne Mary Lobo. Une ambition que partage Starlink avec son Wi-Fi par satellite. De là à dire que la concurrence sera rude, il n’y a qu’un pas.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !