La fin des chaînes sur les vélos électriques, c’est pour bientôt ?

 

Les vélos électriques d’aujourd’hui sont limités par le fait que leurs pédales doivent être reliées mécaniquement à la roue arrière, mais cela pourrait bientôt changer grâce au système Free Drive de Schaeffler.

Vélo électrique
Crédit : Unsplash

À l’occasion du salon Eurobike de cette année en Allemagne, Schaeffler a présenté son nouveau système Free drive qui devrait rendre la possession et l'utilisation d'un vélo électrique encore plus facile qu'un vélo conventionnel.

En effet, le système Free Drive de Schaeffler développé en partenariat avec Heinzmann, spécialiste de la propulsion électrique à deux roues, élimine la nécessité d'une chaîne ou d'une courroie pour transférer l'énergie des pédales au moyeu de la roue. Son arrivée permettra de concevoir des vélos entièrement nouveaux avec moins de pièces mobiles et facilitera donc leur entretien.

À lire également : Ce vélo électrique ne pèse que 6,8 kilos, c’est le plus léger au monde

Comment fonctionne le Free Drive de Schaeffler ?

Celui-ci fonctionne en convertissant la puissance de pédalage du cycliste (énergie mécanique) en énergie électrique par le biais d'un petit générateur logé entre les pédales. Ce dernier reconvertit l'énergie électrique en énergie mécanique, qui est utilisée pour faire tourner la roue et donc aider le cycliste à avancer.

Free Drive Schaeffler vélo électrique
Crédit : Schaeffler

Le générateur régule ainsi la résistance à laquelle le cycliste est confronté lorsqu'il pédale, en fonction de l'effort de pédalage qu'il a choisi pour maintenir sa vitesse de croisière. Selon Schaeffler, l'ensemble du système fournit une puissance continue de 250 watts. De plus, le système est capable de se recharger, puisque l'énergie excédentaire, obtenue si le cycliste pédale plus fort que nécessaire, peut être stockée dans la batterie.

Selon Schaeffler, la technologie offre « un potentiel pour de nouveaux domaines d'activité dans le domaine de la micromobilité », puisque l’entreprise se voit déjà l’adapter pour d’autres moyens de transport à trois ou quatre roues.

Si vous êtes séduits par cette technologie, on vous rappelle que le gouvernement français vous offre 2500 euros si vous échangez votre voiture contre un vélo électrique. Pour l’instant, on ne sait pas exactement quand seront commercialisés les premiers vélos équipés ce nouveau système Free Drive. Schaeffler propose au public de venir voir son innovation au grand salon Eurobike qui se tient actuellement à Francfort, en Allemagne. L’entreprise utilise pour l’instant un vélo cargo Bring S de BAYK modifié pour accueillir son système Free Drive.

Source : electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !