New World ne brique plus les cartes graphiques, un nouveau malware hyper dangereux, le récap’

 

Le défaut de conception de la bêta de New World a été corrigé, 56% des Français estiment apprendre mieux l’anglais grâce au streaming et aux réseaux sociaux qu’à l’école, un malware s’attaque aux cartes graphiques AMD et Nvidia, c’est le récap’ du jour.

Nvidia GeForce RTX 3090
Crédit photo : Unsplash

 Voilà pourquoi New World briquait certaines cartes graphiques

En juillet dernier, New World, le premier MMO d’Amazon Games, a eu le droit à une phase de bêta fermée. Malheureusement, certains joueurs utilisant les cartes graphiques RTX 3090 ont eu la désagréable surprise de voir leur matériel mourir en cours de partie. Le jeu n’avait pas de limiteur de FPS à la base, ce qui permettait aux cartes d’afficher un nombre indécent d’images par seconde et donc de les mettre littéralement à genoux. Le problème a été réglé depuis la bêta et vous n’aurez plus de souci à vous faire si vous avez une RTX 3090 et que vous comptez jouer à New World. La sortie du titre est prévue pour le 28 septembre prochain.

Lire : RTX 3090 – on sait pourquoi le jeu New World a tué quelques cartes graphiques

Les réseaux sociaux et les plateformes de streaming aident les Français à apprendre l'anglais

Le spécialiste en langue et communication interculturelle Bertlitz France Licorne vient de publier un sondage sur l'apprentissage des langues. Pour 56% des sondés, les plateformes de streaming comme Netflix, Disney+ ou Amazon Prime Video représentent le meilleur moyen d'apprendre l'anglais, loin derrière les cours durant le cursus scolaire. Le sondage précise également que les réseaux sociaux comme TikTok, Twitter ou Instagram restent la principale source d'apprentissage de l'anglais pour les 18/24 ans.

Lire : Netflix, Disney+… les Français apprennent mieux l’anglais grâce au streaming qu’à l’école

Un malware indétectable s'attaque aux GPU des PC Windows

Un malware d'un nouveau genre vient d'être mis au point et sa technique de diffusion est inédite, car il dissimule du code malveillant dans le buffer du GPU, et parvient même à s'y exécuter directement, sans passer par le CPU de l'ordinateur infecté. Les experts en sécurité de VX-Underground expliquent que la menace est réelle et que logiciel malveillant permet bien l'exécution binaire dans l'espace mémoire du GPU. Selon le hacker, la technique employée n'est utilisable que sur les systèmes Windows qui prennent en charge les versions 2.0 et supérieures d'OpenCL. À l'heure actuelle, ce type de malware est indétectable par les antivirus classiques, puisque leurs logiciels n'analysent pas le code du GPU.

Lire : un malware indétectable par les antivirus s’attaque aux cartes graphiques AMD et Nvidia



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !