La Chine dévoile un plan pour doubler les Etats-Unis dans la tech en 5 ans

 

Le Parti Communiste Chinois vient de dévoiler un plan quinquennal pour doubler les Etats-Unis dans la tech. Le pays va investir massivement dans l'éducation et la recherche tout particulièrement dans les secteurs de l'Intelligence Artificielle, des biotechnologies, semi-conducteurs et informatique quantique. 

Skyline de Shanghai
La skyline de Shanghai, l'une des capitales chinoises de la tech / Crédits : Unsplash

La guerre commerciale commencée dans l'ère Trump pousse à l'évidence la Chine à renforcer son arsenal technologique. Les sanctions choisies par les Etats-Unis ont mis en lumière la dépendance profonde des fabricants chinois à de nombreuses technologies et équipements américains – notamment dans des domaines clés tels que les semi-conducteurs.

Le spectacle de la chute vertigineuse de Huawei dans les smartphones en est l'illustration. Rarement dans l'histoire contemporaine un affrontement économique entre deux puissances n'était allé aussi loin pour crucifier une entreprise. Les ambitions de Huawei dans la 5G, et dans les smartphones sont en grande partie contrariés à l'international – sur fond de soupçons d'espionnage pour les technologies 5G et de smartphones privés de Play Store et d'applications Google.

La Chine va booster les investissements de recherche fondamentale dans des domaines clés

Dans ce contexte, on comprend que le gouvernement chinois, et les entreprises du pays, ne peuvent plus se permettre de tomber dans les mêmes écueils. Et la seule solution apparaît de muscler profondément le secteur de la recherche, l'éducation, ainsi que de se saisir des technologies émergentes au moment où elles apparaissent. Ces questions étaient au coeur de la réunion annuelle du Parti Communiste Chinois à Pékin.

Nos confrères du Wall Street Journal expliquent qu'un nouveau plan quinquennal en faveur de la “sécurité nationale et du développement” y a été présenté. Un plan qui répond aux défis récents par l'ambition de devenir leader dans le plus de domaines d'avenir possibles, notamment les semi-conducteurs, où le nombre de propriétés intellectuelles américaines est encore écrasant. l'intelligence artificielle, l'informatique quantique et les biotechnologies.

La Chine compte également sur d'autres domaines comme les neurosciences, l'aérospatiale, les vaccins ou l'exploration des fonds marins. La recherche aura ainsi désormais droit à un plan décennal pour définir sa stratégie en fonction du contexte. Les investissements dans la recherche fondamentale – celle qui coute le plus cher, mais fait émerger les meilleures innovations – grimpe de 10,6% en 2021. Dans l'ensemble le PCC va booster les dépenses en recherche et du développement de 7% par an d'ici 2025.

Le niveau de l'investissement reste près de quatre fois plus élevé aux Etats-Unis

La Chine compte créer des laboratoires nationaux et renforcer les programmes universitaires pour favoriser l'émergence de ces technologies. La Chine a déjà une influence universitaire considérable. Récemment le pays est par exemple passé devant les Etats-Unis en nombre de papiers cités dans l'intelligence artificielle. La Chine est également très avancée dans des technologies comme les taxis autonomes (des centaines sont déjà disponibles dans certaines villes comme Canton), ou le déploiement 5G (plus de 690 000 sites sont actifs dans le pays).

De son côté, les Etats-Unis de Joe Biden maintiennent la pression sur la Chine, et cherchent à pousser leurs alliés à investir massivement pour garder une avance technologique sur le pays. Mais les Etats-Unis pourraient aller plus loin et répondre au nouveau plan quinquennal chinois par leur propre plan – avec un investissement supplémentaire à hauteur de 100 milliards de dollars sur cinq ans pour stimuler la recherche fondamentale dans l'Intelligence Artificielle, l'informatique haute performance et les techniques de fabrication avancées.

Tout indique ainsi que “les deux pays se battent pour développer les mêmes forces technologiques”, comme le fait remarquer Tommy Xie économiste chez OCDC Bank basé à Singapour. Reste que pour l'heure les investissements restent bien plus importants aux Etats-Unis. Par exemple, comme le rappelle le Wall Street Journal, la Chine n'a dépensé que 23 milliard de dollars en recherche fondamentale l'année dernière contre autour de 100 milliards pour les Etats-Unis.

Lire également : La chine place le premier satellite 6G en orbite

Même avec le nouveau plan, les investissements devraient rester près de quatre fois inférieurs à ceux des Etats-Unis. Reste que les investissements ne font pas tout, et que la Chine a déjà su faire montre de ses capacités à innover. Les prochaines années promettent donc une certaine continuité dans l'affrontement entre la Chine et les Etats-Unis, mais avec un déplacement de l'économie au domaine universitaire. Reste à savoir si le vainqueur de ce curieux bras de fer sera à terme vraiment l'une de ces superpuissances, ou, plus certainement, les technologies qu'elles ont choisi de stimuler.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !