Huawei : Google déconseille d’installer ses applications sur les smartphones sans licence Android

Maj. le 5 mars 2020 à 16 h 52 min

Google demande aux utilisateurs d’un smartphone Huawei ou Honor dépourvu de licence Android de ne pas installer les services et applications de la suite Google Mobile Services (GMS). Dans la foulée, le géant de la recherche assure que les téléphones commercialisés avant mai 2019 continueront de recevoir les dernières mises à jour Android tant que la loi américaine le permet. 

huawei mate 30 sortie france

Dans un communiqué publié ce 22 février 2020 sur la page de support d’Android, Google est longuement revenu sur les conséquences du décret Trump. Sur liste noire depuis mai 2019, Huawei n’est en effet plus autorisé à collaborer avec Google. Le constructeur chinois ne peut plus obtenir de licence Android pour ses nouveaux smartphones. De facto, la firme ne peut pas intégrer les applications de Google dans ses nouveaux terminaux. Dans ces conditions, Huawei a décidé de se tourner vers sa propre alternative, les Huawei Mobile Services.

Lire également : Honor assure que les Huawei Mobile Services vont enterrer les services Google

Google promet des mises à jour sur les smartphones Huawei lancés avant mai 2019

Dans un premier temps, Google commence par rassurer les utilisateurs de smartphones conçus Huawei et par sa filiale Honor. « Nous avons continué à travailler avec Huawei, conformément aux réglementations gouvernementales, pour fournir des mises à jour de sécurité et des mises à jour des applications et services de Google sur les appareils existants, et nous continuerons à le faire aussi longtemps que cela est autorisé » explique Tristan Ostrowski, responsable juridique chez Google.

Le gouvernement Trump a en effet accordé plusieurs sursis au groupe chinois dans ce sens. Il n’est pas impossible que la situation vienne à changer dans les mois à venir. Pour rappel, Huawei a déjà profité de ces sursis à répétition pour déployer Android 10 sur la plupart des smartphones compatibles de son catalogue« La loi américaine autorise actuellement Google à travailler avec Huawei sur les modèles d’appareils commercialisés au plus tard le 16 mai 2019 » détaille la firme de Mountain View. Sans surprise, les Mate 30 lancés en novembre dernier ne sont pas concernés et n'embarquent donc pas les GMS.

Dans un second temps, Google s’adresse d’ailleurs aux utilisateurs de smartphones privés de licence Android, comme les Mate 30. La firme déconseille d’installer les applications Google, comme Gmail, le Play Store ou encore Google Maps sur ces appareils. Des solutions de contournement permettent en effet d’installer les Google Mobile Services sur les smartphones non certifiés.

« Les applications Google ne fonctionneront pas de manière fiable, car nous ne permettons pas à ces services de s’exécuter sur des appareils non certifiés où la sécurité peut être compromise. Le chargement des applications de Google comporte également un risque élevé d’installer une application qui a été modifiée ou falsifiée de manière à compromettre la sécurité des utilisateurs » met en garde Tristan Ostrowski.

« Les appareils certifiés Play Protect passent par un examen de sécurité et un processus de test de compatibilité rigoureux, effectués par Google, pour garantir la sécurité des données utilisateur et des informations sur les applications » détaille le responsable. Les smartphones Huawei et Honor qui sont sortis après le 16 mai 2019 n’ont donc pas pu passer ces tests de sécurité. Que pensez-vous du communiqué de Google ? Allez-vous malgré tout installer les GMS sur les smartphones Huawei sans licence ? Allez-vous plutôt vous tourner vers les services développés par Huawei ? On attend votre avis dans les commentaires.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei met en garde les États-Unis contre des représailles de la Chine

Huawei menace les États-Unis d’éventuelles représailles du gouvernement chinois. D’après le constructeur, Pékin pourrait en effet décider de contre attaquer suite aux nouvelles sanctions envisagées par l’administration Trump.  Le gouvernement américain pourrait décréter de nouvelles restrictions à l’encontre de Huawei. Aux…

Huawei P40 : comment suivre la conférence de lancement en direct

Huawei dévoilera son nouveau smartphone, le Huawei P40, lors d’un événement retransmis en direct. Retrouvez sur cette page toutes les informations pour suivre la conférence et la vidéo du livestream dès 14 heures.  En pleine pandémie mondiale de coronavirus, il…