John Romero, le créateur de Doom, travaille sur un nouveau FPS sur Unreal Engine 5

 

C’est l’excellente nouvelle du jour : John Romero travaille actuellement sur un tout nouveau FPS. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le jeu tournera sur Unreal Engine 5, ce qui promet des graphismes à couper le souffle. Le créateur de Doom a posté plusieurs offres d’emplois sur Twitter, ce qui indique que le titre ne devrait pas sortir de sitôt.

Doom eternal

John Romero est sans aucun doute l’un des game designers les plus importants de l’histoire du jeu vidéo. Lorsqu’il sort Doom en 1993, aux côtés de John Carmack notamment, il introduit au monde entier le genre le plus populaire encore aujourd’hui : le FPS. Depuis, John Romero se fait plus discret. Il quitte ID Software, ne participant donc pas aux reboot Doom et Doom Eternal, et crée son propre studio pour proposer des jeux plus confidentiels, comme le récent Empire of Sin.

Aussi, lorsque celui-ci annonce sur Twitter que son prochain jeu reviendra aux racines de son succès, c’est la sphère entière du jeu vidéo qui trépigne d’impatience. Pourtant, on ne peut pas vraiment dire que l’on croule sous les informations. Voici donc ce que l’on sait : Romero Games travaille avec un « grand éditeur » pour développer un tout nouveau FPS. Autre donnée importante : le jeu tournera sur Unreal Engine 5.

Sur le même sujet — Doom : un fan ajoute du ray tracing au jeu culte, le résultat est époustouflant

John Romero annonce un tout nouveau FPS

C’est donc une promesse particulièrement alléchante que ce FPS à venir. Outre la patte unique de John Romero, celui-ci devrait ainsi bénéficier de graphismes à couper le souffle, à en croire les diverses démos qui apparaissent par dizaines sur le web ces derniers temps. Ceci étant dit, il est de bon ton de prendre des pincettes sur ce dernier point. En effet, un jeu complet n’est pas une démo, ce qui induit un plus gros besoin en ressources et, par conséquent, des performances moins impressionnantes que ce que l’on a pu voir jusqu’à maintenant.

Reste que le jeu devrait en toute logique présenter des graphismes particulièrement plaisants. De plus, ce dernier proposera des fonctionnalités en ligne, qui restent cependant à déterminer. On ne sait pas encore s’il s’agit de coopération, au contraire d’un mode compétitif, ou des deux à la fois. Comme le dit le studio lui-même sur son site, il est encore « bien trop tôt pour partager toute autre information ». Traduction : nous ne sommes pas prêts de mettre la main sur ce jeu.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !