IPTV : la Ligue de football professionnel obtient le blocage des sites pirates

 

La LFP, la Ligue de football professionnel, vient d'enregistrer une belle victoire contre les IPTV et les sites pirates de streaming. Grâce à une décision de justice rendue par le Tribunal judiciaire de Paris, la LFP a obtenu le blocage par les FAI français de l'accès à ces services illégaux. Une première en France.

iptv blocage lfp
Crédits : Pixabay

C'est la fin d'une époque. La LFP, la Ligue professionnel de football, vient de remporter une victoire importante contre les IPTV et les sites pirates de streaming. En effet, cela faisait plusieurs années maintenant que l'organisme cherchait à mettre fin à ces alternatives qui permettent de profiter des retransmissions des matchs de L1 et L2 au détriment des diffuseurs officiels des deux compétitions.

Cette décision de justice, rendue le 17 mars par le tribunal judiciaire de Paris, prévoit donc le blocage par les FAI français de l'accès aux services fournis par les boitiers IPTV et par les sites pirates de streaming : “Sur le fondement de l'article L. 333-10 du Code du sport, la juridiction a également ordonné le blocage des sites de streaming diffusant sans autorisation les championnats de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT”. 

À lire également : IPTV – la guerre en Ukraine pourrait entraîner un blocage immédiat des plateformes

La LFP remporte une victoire symbolique contre les sites pirates

Elle poursuit : “Cette décision très importante permettra à l'ARCOM de solliciter dans les meilleurs délais le blocage des sites miroirs et des sites non encore identifiés au stade de la saisine et de la décision rendue”. Sans surprise, la LFP salue la décision de justice et affirme qu'il était “urgent” que les pouvoirs publics se positionnent pour offrir une protection efficace aux compétitions de football professionnel contre “les atteintes graves et répétées dont elles font l'objet”. Elle ajoute que cette décision est une étape essentielle dans la lutte contre le piratage initiée notamment par la loi audiovisuelle votée en octobre 2021.

Pour rappel, la chaîne BeIN Sports a également obtenu récemment le blocage des sites pirates IPTV. Ici encore, c'est une décision de justice du tribunal judiciaire de Paris qui a autorisé le blocage de plusieurs sites diffusant illégalement des rencontres sportives. Selon les détails donnés par la chaîne, cette mesure concerne une vingtaine de sites, dont les noms ont été tenus secrets. Cette décision, rendue en janvier 2022, est bien tombée pour BeIN Sports. La chaîne payante diffusait à l'époque la CAN, la Coupe d'Afrique des Nations, “l'une des compétitions les plus suivies au monde et historiquement très piratée” selon elle.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !