iPhone X : des ventes largement inférieures aux prévisions selon Wall Street

Maj. le 22 octobre 2018 à 14 h 01 min

L’iPhone X se vend beaucoup moins bien que prévu selon l’analyste Karl Ackerman de Wall Street. Contrairement à ce que les spécialistes présageaient, le flagship n’a pas réussi à initier un nouveau « super cycle » de ventes. Malgré toutes les qualités de ce smartphone, de nombreux consommateurs ont préféré s’en remettre aux modèles plus anciens et plus abordables comme l’iPhone 7 ou l’iPhone SE. 

iphone x ventes

L’iPhone X d’Apple était attendu comme un grand renouveau pour la célèbre marque à la Pomme. La plupart des analystes de renom, tels que KGI ou Wall Street, présageaient que ce smartphone initierait un nouveau  « super cycle » de ventes pour Apple, permettant à l’entreprise de reprendre un rythme de croissance soutenu. Concrètement, grâce à ses nombreuses innovations, l’iPhone X était censé inciter les utilisateurs d’iPhone datés de 2015 ou plus à mettre à jour leur équipement.

iPhone X : le « super cycle » tant attendu n’a pas eu lieu

Malheureusement pour Tim Cook et sa bande, il semblerait que Face ID et les Animojis n’aient pas suffi à convaincre les consommateurs de débourser 1359 euros dans un nouveau téléphone. Selon Karl Ackerman, analyste chez Wall Street, la demande initiale pour l’iPhone X est nettement inférieure aux prédictions, résultant sur des ventes décevantes. Un grand nombre de personnes aurait en effet décidé de privilégier les modèles plus anciens, comme l’iPhone 7 de 2016 ou même le fameux iPhone SE, respectivement disponibles à 699 et 419 euros sur le site officiel d’Apple.

Ainsi, les ventes de tous les iPhone de 2017 (iPhone X, iPhone 8 et iPhone 8 Plus) seraient correctes mais néanmoins décevantes par rapport aux estimations initiales. Toujours selon Ackerman, au cours du trimestre qui s’achève en décembre 2017, la Pomme aurait vendu un total de 79 millions d’iPhone. C’est un peu plus que les 78,28 millions d’unités vendues en 2017 sur la même période, mais pas assez pour parler d’un « super cycle ». Entre janvier et mars 2018, Apple devrait vendre 56 millions d’iPhone contre 51,2 millions au premier trimestre 2017.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !