iPhone : non, il n’existe pas de faille qui permet d’effacer vos données par Bluetooth

Hier, un chercheur en cybersécurité a prétendu avoir découvert une faille de sécurité critique dans les iPhone. Grâce à une simple connexion Bluetooth, un pirate pourrait effacer l’intégralité des données stockées sur le smartphone. Après vérification, il s’agit en réalité d’un fake.

test apple iphone 13 pro

Comme tout appareil, les iPhone sont sujets à des failles de sécurité plus ou moins graves. Récemment, par exemple, une vulnérabilité permettant d’accéder aux Notes sans déverrouiller le smartphone a été découverte dans iOS 15. Parfois, ces failles sont véritablement inquiétantes, de par leur simplicité d’exécution ou les dégâts conséquents qu’elles peuvent engendrer. Bref, ces brèches de sécurité font peur, et certains n’hésitent pas à exploiter le filon — à défaut de la vulnérabilité en elle-même.

Sur Twitter, un utilisateur se faisant appeler RobertCFO a publié un mail envoyé par un technicien de sécurité Apple. Ce dernier lui confirme l’existence d’une faille découverte plus tôt. Une faille pour le moins critique, puisqu’elle permet d’accéder aux données d’un iPhone et de les supprimer via une simple connexion Bluetooth. Dans le courrier, le technicien affirme que la brèche sera corrigée dans la prochaine mise à jour d’iOS 15. Seulement voilà, il s’agit d’un fake.

La faille Bluetooth des iPhone est un fake

Nos confrères de 9to5mac ont été les premiers à relayer l’information. Quelque temps après la publication de leur article, le média revient sur ses dires et annonce que l’information est réalité fausse. Il faut dire que la source n’inspire pas vraiment confiance. En effet, le compte Twitter en question n’affiche que très peu d’abonnés, une situation qu’il explique par le fait que son ancien compte a été supprimé à 47 000 followers. De plus, le mail qu’il diffuse contient un passage lui demandant explicitement de ne pas dévoiler la faille.

Sur le même sujet : iPhone — cette faille permet de pirater le smartphone, installez vite la mise à jour iOS 15.0.2

Il semblait donc étrange de la part de RobertCFO de tout de même révéler la vulnérabilité, sachant qu’un correctif était, soi-disant, déjà en préparation. Pour information, cette dernière aurait concerné avant tout les utilisateurs de la bêta iOS 15.1. Selon le tweet, il aurait suffi au pirate de se connecter en Bluetooth à l’iPhone concerné pour effacer la totalité des données. Robert n’a cependant pas développé la méthode permettant le piratage.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !