iPhone 15 Pro : la puce A17 serait gravée en 3 nm, l’autonomie des smartphones va augmenter

 

Depuis la sortie des iPhone 13 Pro et 13 Pro Max en 2021, les iPhone sont considérés comme des champions de l’autonomie sur le marché, et cela pourrait de nouveau être le cas l’année prochaine grâce à de nouvelles puces encore plus économes en énergie.

iPhone batterie
Crédit : Unsplash

La semaine dernière, Apple a levé le voile sur une nouvelle série d’iPhone 14 composée de quatre modèles différents : l’iPhone 14, l’iPhone 14 Plus, l’iPhone 14 Pro et l’iPhone 14 Pro Max. Contrairement aux années précédentes, seuls les deux modèles les plus onéreux ont bénéficié de la nouvelle puce A16 d’Apple.

Sans surprise, cette dernière s’est avérée être plus puissante que la puce précédente d’après les premiers benchmarks. Cependant, elle n’a en rien révolutionné les performances des smartphones d’Apple, celle-ci utilisant toujours le même procédé de gravure en 5 nm. Cela pourrait changer dès 2023 grâce à une nouvelle puce signée TSMC avec une gravure encore plus fine en 3 nm (N3E). Comme c’était le cas cette année, seuls les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max en profiteraient.

Les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max seront beaucoup plus économes en énergie

Une puce gravée en 3 nm permettra non seulement aux iPhone d’être beaucoup plus puissants que la génération actuelle, mais surtout d’être plus économes en énergie. Samsung a été le premier à présenter une puce gravée en 3 nm, mais c’est bien le géant Taiwanais TSMC qui sera chargé de la production de la puce d’Apple.

De son côté, Samsung affirme que le nouveau processus de fabrication est 45 % plus efficace en termes de consommation d'énergie que son précédent processus de 5 nm, qu'il est 23 % plus performant et que sa surface est 16 % plus petite. Sur les prochaines générations, le géant coréen s’attend même à réduire la consommation d'énergie et la taille de 50 % et 35 % respectivement, et augmenter les performances de 30 %.

Avec de telles améliorations, on peut s’attendre à ce que les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max soient beaucoup plus autonomes que leurs prédécesseurs, qui sont déjà pourtant des références sur le marché. En plus des iPhone, ce sont les Mac qui devraient également bientôt profiter d’une puce en 3 nm dès 2023 : la M3.

Source : Nikkei Asia



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !