iPhone 12 : sa puce A14 le rendrait aussi puissant qu’un MacBook Pro

L’iPhone 12 et sa puce A14 gravée en 5 nm ferait un bond spectaculaire en termes de performances. Un expert explique en se basant sur les données de TSMC pourquoi ce SoC, avec le passage au 5 nm, pourra délivrer des performances de l’ordre de celle du MacBook Pro 15″ 6 coeurs d’entrée de gamme. 

Apple A14

Le journaliste Jason Cross du site MacWorld explique dans une longue analyse ce à quoi on peut s’attendre avec la prochaine générations de SoC conçus par Apple et TSMC. La puce A14 des iPhone 12 est attendue comme le premier SoC grand public gravé en 5 nm. Un saut dans la finesse de gravure significatif en termes de performances.

Jason Cross explique : « le mode de production 5 nm est loin d’être une demi-mesure, puisqu’il s’agit du prochain cran après le 7 nm. Il utilise la lithographie aux ultraviolets extrêmes (EUV) tout au long du processus, et TSMC dit que ce procédé délivre 80% de densité logique supplémentaire, et [qu’une puce gravée en 5nm] peut soit tourner 15% plus vite à alimentation équivalente pour du 7 nm, ou consommer 30% d’énergie en moins à puissance égale ».

La puce A14 pourrait avoir jusqu’à 15 milliards de transistors

Ainsi selon lui, dès le procédé de fabrication, Apple part avec un net avantage sur toute puce concurrente qui ne serait pas gravée en 5 nm. Mais l’expert va plus loin. Selon lui, la taille du die de la puce ne devrait pas changer cette année, et rester autour de 100 mm2. « Si on se base sur les données de TSMC […] on devrait passer à un incroyable 15 milliards de transistors » contre 8,5 milliards de transistors sur la génération précédente, ajoute Jason Cross.

Un tel design mettrait la puce à une puissance comparable à celle de processeurs et GPU très haut de gamme. « c’est tellement vrai que je ne serai pas surpris si Apple réduisait la surface de la puce à 85 mm2 avec autour de 12,5 milliards de transistors », juge-t-il. Puis il y va de ses projections en termes de scores Geekbench 5 – en prenant en compte l’évolution du score de génération en génération. En single core, le journaliste « ne serait pas surpris si la puce atteignait 1800 ».

Lire également : iPhone 12 Pro Max – son design se dévoile des mois avant la keynote

Et en multi-core, la puce pourrait donner un score entre 4500 et 5000. Or, un score Geekbench de 5000 mettrait l’A14 au même niveau que la puissance délivrée par un MacBook Pro 15″ avec un CPU Intel 6 coeurs. Dans le reste de son analyste, le journaliste explore d’autres caractéristiques potentielles de cette puce, comme la présence de RAM LPDDR5, ou la présence d’un modem 5G Snapdragon X55.

Source : Macworld



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone : Apple s’accroche coûte que coûte à son port Lightning

Apple ne veut pas que quelqu’un s’en prenne à son port Lightining. Alors que l’Europe veut standardiser les chargeurs pour les smartphones, la seule marque qui serait impactée par ce changement, Apple, est montée au créneau pour défendre sa technologie…

iPhone 9 (SE2) : découvrez son design complètement démodé

L’iPhone 9 (SE 2) se dévoile en images. Apple a visiblement décidé de reprendre à la lettre le design des anciens iPhone. On retrouve ainsi d’épaisses bordures autour de l’écran, le retour du lecteur d’empreintes digitales Touch ID et un…

iPhone 12 : leur puce A14 sera gravée en 5 nm

Les iPhone 12 bénéficieront bien d’une puce « A14 » gravée en 5 nm par le fondeur taïwanais TSMC. Le design de la puce aurait été finalisé dès le mois d’avril 2019 – elle permettrait des gains importants de performances même avec…

iPhone 9 (SE 2) : Apple lancerait non pas une mais deux versions

iPhone 9, tel s’appellerait finalement l’iPhone SE 2 d’après les derniers développements. Et à mesure qu’on s’approche de la prochaine Keynote d’Apple, le smartphone se révèle être l’héritier spirituel de l’iPhone 8. Aux dernières nouvelles, la Pomme aurait prévu de…