iPhone 12 : Broadcom s’attend à ce que le lancement soit reporté de quelques semaines

Le lancement de l’iPhone 12 serait bel et bien reporté de quelques semaines. Broadcom, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, affirme en marge de ses résultats trimestriels que son client le plus lucratif ne devrait pas contribuer à la croissance de son chiffre d’affaires avant le dernier trimestre de l’année. Ce qui suggère donc un lancement décalé de quelques semaines, puisque les iPhone sont normalement lancés en Septembre, à la fin du 3e trimestre.

iPhone 11
L’iPhone 11 lors de sa keynote de lancement / Crédits : Phonandroid

Ne comptez pas sur Apple pour révéler, en amont, quoi que ce soit autour de la sortie de l’iPhone 12. Nos confrères de Engadget observent néanmoins qu’un lancement retardé de seulement quelques semaines suffit à laisser des traces dans les comptes de ses principaux fournisseurs. Et cela semble justement être le cas de Broadcom qui fabrique actuellement l’essentiel des composants réseau sans fil des iPhone, iPad et divers produits Apple.

La firme de Cupertino est ainsi devenue le principal client de Broadcom, à tel point que les commandes de la firme sont responsables d’environ 20% de son chiffre d’affaires annuel. Le chiffre d’affaires de Broadcom fluctue donc en fonction du carnet de commandes d’Apple, surtout sur le segment des composants réseau sans fil.

Broadcom annonce un 3e trimestre décevant par rapport aux années précédentes

Lors de sa conférence téléphonique de huit minutes PDG de Broadcom Hock Tan ne nomme pas directement Apple : aucun fournisseur de la firme ne peut vraiment se permettre de révéler des infos confidentielle de la firme de Cupertino. Pour autant lorsqu’il évoque ses prévisions pour la branche sans fil, difficile de ne pas lire entre les lignes. On apprend ainsi qu’un « gros client nord-américain dans les téléphones mobiles » qui contribue généralement à une hausse du chiffre d’affaires « à deux chiffres » sur ce trimestre ne devrait pas permettre « cette hausse du chiffre avant le 4e trimestre » cette année.

Le PDG de Broadcom ajoute que « du côté de la chaîne d’approvisionnement [Broadcom] a subi et continue de subir quelques défis, dont certains sont uniques dans l’industrie ». Le constructeur a en effet dû interrompre la production à cause de la pandémie, le temps de mettre en place les protocoles sécuritaires adéquats sur ses lignes de production. En conséquence : « au 3e trimestre, nous avons vraiment beaucoup plus de demande que nous ne pouvons satisfaire et cela pourrait bien continuer au-delà du 3e trimestre« 

Lire également : iPhone 12 – 80% des écrans OLED seraient signés Samsung

A priori, si Apple se positionnait pour un lancement en septembre, comme il en a pris l’habitude, l’essentiel du stock initial devrait déjà être produit. Ce qui implique que les fournisseurs d’Apple comme Broadcom auraient dû déjà être en mesure d’intégrer les commandes de la firme à leurs résultats financiers. En outre, les difficultés liées à la crise, et le phénomène de rattrapage qui fait l’effet d’un choc de demande suggèrent qu’en plus d’un lancement décalé, Apple pourrait cette année faire les frais d’autres perturbations liées à des pénuries de composants.

Source : Engadget



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 12 (2020) : date de sortie, prix, fiche technique, tout savoir

Les iPhone 12 seront dévoilés dans le courant du mois de septembre 2020. Cette année,  Apple va dévoiler 4 variantes différentes compatibles avec la 5G. Date de sortie, prix, fiche technique, voici tout ce que l’on sait à ce stade des prochains iPhone.  Les…