iCloud : Apple supprime vos sauvegardes si vous êtes inactif trop longtemps

En cas d’inactivité prolongée de la part d’un utilisateur, Apple se réserve le droit de supprimer une sauvegarde iCloud. Cette règle, inscrite dans le contrat d’utilisation d’iCloud et dans le guide d’utilisateur, prévoit une période de 180 jours entre la dernière connexion et la suppression des fichiers.

icloud sauvegarde supprimée 180 jours

iCloud est un service d’Apple fort pratique. À première vue, il s’agit d’une alternative à Dropbox, à OneDrive ou à Google Drive. Vous y conservez vos documents et vous choisissez les dossiers qui doivent être sauvegardés en continu. Les applications bureautiques d’Apple (Pages, Numbers et Keynote) ont un dossier dédié dans votre compte. De même pour l’application Notes dont les documents sont synchronisés automatiquement. Grâce à la connexion à votre compte Apple, le partage des fichiers est instantané sur l’ensemble des appareils connectés, même sur votre ordinateur sous Windows 10.

Lire aussi – Apple accède aux photos stockées sur iCloud pour combattre la pédopornographie

Mais iCloud, ce n’est pas que cela. Un compte iCloud comprend aussi un compte mail. Le service sert aussi à localiser vos appareils compatibles (ceux qui fonctionnent avec iOS 8 ou supérieur). Enfin, c’est aussi l’endroit où les appareils Apple sauvegardent en ligne les photos, les messages (avec pièces jointes), les mémos vocaux, les contacts, les événements de votre agenda ou encore les rappels. Chaque iPhone et iPad y conserve ses données automatiquement pour une restauration facile. Ce qui est extrêmement pratique en cas de perte, de vol ou de panne.

180 jours pour se connecter, sinon les données s’évaporent

Mais le système a ses limitations. Outre un espace de stockage de 5 Go qui n’évolue pas en fonction du nombre d’appareils actifs (mais qui peut être étendu en payant un abonnement dont le prix démarre à 1 euro par mois), la durée de conservation des sauvegardes n’est pas illimitée. Vous devez vous connecter à iCloud au moins une fois tous les six mois (180 jours plus précisément) pour qu’Apple n’enclenche pas une purge de vos données, comme si vous aviez, six mois avant, désactivé votre compte. Cette connexion peut être automatique ou manuelle.

Cette condition n’est pas nouvelle. Elle fait partie des conditions générales d’utilisation d’iCloud que tout utilisateur doit valider avant de créer son compte. Elle est également indiquée dans le guide de l’utilisateur qu’Apple met à disposition, ainsi que dans la page dédiée à iCloud dans le support en ligne. Mais, à chaque fois, la condition est stipulée une seule fois, en caractère grisé et dans une police plus petite que celle utilisée par le reste du texte.

Et puis, qui va lire des centaines de lignes de texte ? Ne serait-il pas plus simple d’envoyer un message à l’utilisateur avant qu’une suppression soit effectuée sans son accord ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : Tidbits

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 12 (2020) : date de sortie, prix, fiche technique, tout savoir

Les iPhone 12 seront dévoilés dans le courant du mois de septembre 2020. Cette année,  Apple va dévoiler 4 variantes différentes compatibles avec la 5G. Date de sortie, prix, fiche technique, voici tout ce que l’on sait à ce stade des prochains iPhone.  Les…