Huawei veut vraiment que vous sachiez que HarmonyOS n’est ni Android ni iOS

 

Depuis le lancement de son système d’exploitation, Huawei n’a de cesse de marteler que HarmonyOS ne ressemble en rien à Android ou à iOS. Selon lui, la différence clé se trouve au niveau de la versatilité de l’OS, qui peut s’utiliser sur de nombreux appareils différents. Wang Chenglu, créateur de HarmonyOS, l’a encore rappelé en ce début d’année.

harmonyOS smartphone et montre
Crédits : thamkc/123rf

En développant HarmonyOS, Huawei a certes trouvé un moyen de survivre à l’embargo américain, mais n’est pas parvenu à échapper aux critiques récurrentes sur ce dernier. En effet, une remarque revient incessamment depuis le lancement du système d’exploitation : celui-ci ne serait qu’une pâle copie d’Android, incapable de proposer quelque chose de véritablement nouveau.

Il faut dire que HarmonyOS est en partie basée sur AOSP, le code open source d’Android. Si cela lui permet par exemple de faire tourner les applications de son concurrent direct, et donc de faciliter la transition de ses utilisateurs, ce choix entraîne nécessairement quelques similarités avec l’OS de Google. Pourtant, Huawei est formel : HarmonyOS ne ressemble en rien à Android.

Voici pourquoi HarmonyOS ne ressemble pas à Android selon Huawei

Une affirmation de nouveau martelée par Wang Chenglu, considéré comme « le père de HarmonyOS », lors d’un discours prononcé au Sommet 2022 des Circuits intégrés en Chine, organisé en décembre dernier. Dans ce dernier, Wang Chenglu assure de nouveau que HarmonyOS n’est pas qu’une simple copie d’Android, et encore moins d’iOS, et ce, pour une raison simple : il est compatible avec plusieurs appareils.

Sur le même sujet — Huawei rassure : HarmonyOS ne sera pas impacté par la transition vers l’AAB d’Android

C’est dans son ADN même, a déclaré le directeur de développement de l’OS. Harmony est un système d’exploitation unifié, penser pour tourner de manière fluide sur toute une variété d’appareils, à la différence d’Android qui a diverses itérations en fonction de la machine de destination. Qui plus est, toujours selon Wang Chenglu, HarmonyOS est le leader mondial des systèmes d’exploitation en matière d’architecture.

Quoiqu’il en soit, on attend toujours de pouvoir tester ce dernier en Europe, afin de se faire nous-mêmes notre avis dans ce conflit qui oppose, une nouvelle fois, la Chine et l’Occident.

Source : MyDrivers



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !