Huawei va construire une usine en France pour fabriquer des équipements 4G et 5G

 

 

Huawei annonce la construction prochaine d'une usine en France pour produire des équipements réseau 4G et 5G. Le constructeur compte investir plus de 200 millions d'euros dans le projet et espère créer plus de 1 milliard d'euros par an de valeur. Le lieu où l'usine serait implantée n'a pas été dévoilé. 

Huawei Mate 30 Pro
Un Huawei Mate 30 Pro / Crédits : Pxfuel (CC0)

Huawei vient d'annoncer que le groupe va dépenser 200 millions d'euros pour construire une usine de production d'équipements réseau 4G et 5G en France. Ce sera, lorsqu'elle sera construite, la plus grande usine du constructeur hors de Chine. Le projet devrait créer 500 emplois directs et Huawei espère y produire plus d'1 milliard d'euros de marchandise par an.

Huawei explique que la France est “l'un des centres de production les plus avancés” grâce à une main d'oeuvre “éduquée et son positionnement géographique idéal pour Huawei”. Et le groupe d'ajouter que “cette unité de production s'ajoutera à la valeur de la chaine intégrée de Huawei en Europe, pour améliorer les délais et la fiabilité des livraisons de Huawei pour ses clients européens”.

Lire également : Huawei – Google supplie les Etats-Unis de le laisser travailler avec la firme chinoise

Opération séduction ?

Outre les équipements réseau, le site pourra “développer d'autres produits dans le futur, en fonction des besoins du marché européen”. Reste que pour l'instant, Huawei se garde de donner quelques informations. Notamment le lieu retenu pour cette usine ou l'horizon auquel elle ouvrirait ses portes. Un cadre de Huawei Liang Hua explique être en discussion avec l'Elysée autour du projet.

L'initiative ressemble à une opération séduction pour faire progresser les parts de marché de ses équipements réseau sur le continent européen. Huawei doit en effet composer avec la pression des Etats-Unis sur ses alliés pour qu'ils n'utilisent pas d'équipements de la firme pour déployer leur réseau 5G. Ce qui a conduit la plupart des pays d'Europe à adopter une posture méfiante, sans toutefois céder aux pressions américaines.

Pour l'heure, ces perturbations ont toutefois conduit les opérateurs européens à plutôt privilégier Nokia et Ericsson. Les autorités françaises misent également sur Samsung pour déployer le réseau hexagonal. En implantant sa production en France, le groupe tente de soigner sans son capital sympathie, au beau milieu de la tempête.

Le groupe conserve par ailleurs une certaine avance technologique sur ce type d'équipements, notamment sur les équipements coeur de réseau 5G, dont l'emploi pourrait être du coup être réévalué par certains acteurs, suite à l'implantation de la production sur le continent.

Source : Asia Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !