Huawei : Trump prolonge de 90 jours la licence qui l’autorise à acheter certains composants

 

Huawei peut se fournir chez certains fournisseurs américains pour 90 jours supplémentaires. L’administration Trump vient en effet de prolonger la Temporary General Licence qui autorise certaines firmes américaines à vendre à Huawei pourtant visé par des sanctions.

Huawei
Crédits : Pixabay

Huawei est devenu au fil du temps une véritable monnaie d’échange dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. La firme a été placée l’année dernière sur une liste dite Entity List qui l’exclut de facto du marché, mais aussi des technologies américaines. Or pour ne pas trop impacter négativement les résultats des entreprises américaines, le Département du Commerce avait commencé à leur délivrer des licences.

Huawei bénéficie d’un nouveau sursis de 90 jours

Ces dernières permettent aux firmes américaines d’entretenir des liens commerciaux avec Huawei, sur des marchandises ou services qui ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale. Ces licences sont elle-mêmes soumises à la Temporary General Licence (licence temporaire générale, ou TGL pour faire plus court) qui comme son nom l’indique est temporaire, et donc renouvelée périodiquement.

La première TGL avait été signée en mai 2019. Le 19 août 2019, cette licence avait été étendue une première fois pour 90 jours supplémentaires. Elle a été ensuite renouvelée en novembre 2019, puis en février 2020. Reuters révèle que cette licence vient d’être renouvelée ce vendredi 15 mai 2020 pour une durée de 90 jours supplémentaires ce qui permet aux opérations de continuer presque « business as usual » jusqu’au 15 août 2020.

Lire également : Huawei serait bientôt autorisé à collaborer avec des firmes américaines sur la 5G

L’avenir des relations entre Huawei et les entreprises américaines reste très dépendant du climat des relations entre Pékin et Washington. Ces dernières semaines, la crise du coronavirus semblait d’ailleurs avoir plutôt exacerber les tensions. La Maison Blanche allant même menacer la Chine de rompre les relations entre les deux pays. On notera d’ailleurs que la Maison Blanche a décidé que les sanctions visant la firme seraient maintenus jusqu’en mai 2021.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…