Maj. le 5 mars 2020 à 16 h 48 min

Huawei teste déjà les Huawei Mobile Services (HMS), une suite d’applications destinées à remplacer les Google Mobile Services (GMS), auprès des utilisateurs chinois et des développeurs de son écosystème. Dans ces conditions, la solution alternative de la firme pourrait débarquer en Europe dès l’année prochaine. 

huawei teste déjà alternatives services google
Crédit photo : Huawei Central

Privé de licence Android, Huawei a déjà développé sa propre alternative à la plupart des applications de Google, dont Google Maps, Google Pay ou Gmail. La firme chinoise vient d’ailleurs de commencer les tests en Chine de sa suite d’applications, rapportent nos confrères de Huawei Central.

Une suite beta, intitulée HMS Core Test, est en effet proposée aux développeurs de son écosystème. C’est en se basant sur cette suite que les développeurs seront en mesure de développer des applications destinées aux smartphones Huawei, dont ceux sous Harmony OS. La version test contient actuellement 6 logiciels de base pour unifier le développement de l’écosystème de Huawei :

  • Game (une application de jeux)
  • Fido&Safety (un service d’authentification par clef de sécurité Fido)
  • Purchase (un service permettant de faire des achats au sein d’une application)
  • Identity (un système qui permet de vérifier l’identité d’un utilisateur)
  • Scan (un outil pour scanner des codes)
  • ML (un service dopé au machine learging et à l’IA)

En parallèle, Huawei teste aussi les applications par défaut des HMS auprès des utilisateurs. Parmi les applications qui sont proposées aux usagers, on trouve des services déjà connus comme AppGallery (l’alternative naissante au Play Store), ou Huawei Browser, Huawei Mobile Cloud, Huawei Themes, Huawei Music, Huawei Video, Huawei Reader ou encore Huawei Assistant. Il s’agit de l’assistant vocal connu sous le nom de Xiaoyi en Chine. En Europe, l’assistant sera rebaptisé Celia. D’autres applications, dont l’alternative à Google Maps, ne sont pas encore intégrées à la suite.

Ces services seront accessibles via un raccourci présent sur l’écran d’accueil des futurs téléphones du groupe. Actuellement, le programme beta permettant de tester ces alternatives aux solutions de Google est uniquement ouvert aux utilisateurs chinois. La plupart des services de la suite sont déjà proposés sur les appareils de la marque partout dans le monde. La version test, destiné à remplacer les outils de Google, se distingue donc surtout par le HMS Core Test, des kits de développements et des applications améliorées.

Lire également : une firme américaine est enfin autorisée à fournir des puces à Huawei

Les HMS peuvent fonctionner en parallèle des services de Google

Toujours selon Huawei Central, il est possible d’installer les Huawei Mobile Services sur un smartphone déjà équipé des services de Google. Il n’est pas impossible que la firme décide à terme de déployer sa propre solution sur tous ses précédents smartphones, dont les P30 ou les Mate 20. Sans surprise, les appareils commercialisés par la filiale Honor sont eux aussi concernés. Huawei va-t-il intègrer les HMS aux smartphones attendus en 2020, dont les P40 par exemple ? On vous en dit plus dès que possible.

Source : Huawei Central



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei met en garde les États-Unis contre des représailles de la Chine

Huawei menace les États-Unis d’éventuelles représailles du gouvernement chinois. D’après le constructeur, Pékin pourrait en effet décider de contre attaquer suite aux nouvelles sanctions envisagées par l’administration Trump.  Le gouvernement américain pourrait décréter de nouvelles restrictions à l’encontre de Huawei. Aux…

Huawei P40 : comment suivre la conférence de lancement en direct

Huawei dévoilera son nouveau smartphone, le Huawei P40, lors d’un événement retransmis en direct. Retrouvez sur cette page toutes les informations pour suivre la conférence et la vidéo du livestream dès 14 heures.  En pleine pandémie mondiale de coronavirus, il…