Huawei explique que Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram continuent de fonctionner sur ses smartphones

 

Huawei tient à rassurer ses utilisateurs : la récente décision de Facebook de s'éloigner de la marque et de ne plus autoriser l'installation par défaut de ses applications Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram sur les smartphones Huawei et Honor n'a en fait que très peu d'impact.

facebook whatsapp messenger instagram

Nous vous rapportions il y a quelques jours que Huawei n’avait plus le droit de préinstaller Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram sur ses smartphones. La firme de Mark Zuckerberg a indiqué suivre les directives des États-Unis et malgré le sursis de 90 jours obtenu par le constructeur chinois, a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Huawei dès maintenant.

Huawei rassure ses utilisateurs : vous pouvez télécharger, installer et utiliser Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram normalement

Certains utilisateurs se sont alors inquiétés du fait de ne plus pouvoir utiliser les applications de l'écosystème Facebook sur leur mobile Huawei ou Honor. Comme nous vous l'indiquions déjà la semaine dernière, il n'en est rien et le fabricant a tenu à clarifier la situation pour rassurer ses clients. “Tous les smartphones et tablettes Huawei déjà vendus ou ceux disponibles à la vente pourront utiliser et télécharger ces applications normalement”, est-il indiqué.

Lire aussi : Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Bref, si vous êtes en possession d'un appareil Huawei ou Honor, la décision de Facebook n'a aucune répercussion sur vous, il n'y a aucune manipulation particulière à réaliser et les services sont disponibles exactement comme avant. Et si vous envisagez d'acheter un smartphone ou une tablette de la marque, il est possible que Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram ne soient pas installés par défaut. Mais ce n'est pas un problème : vous pouvez les télécharger et les installer vous-même via le Google Play Store ou en récupérant le fichier APK des applications via un site comme APK Mirror.

Donald Trump est prêt à réduire les sanctions envers Huawei si les négociations avec la Chine avancent, restent à savoir si un accord pourra être trouvé entre les deux puissances en ces temps troubles et tendus. Le président américain confirme au passage que Huawei semble être une victime collatérale et un moyen de pression dans la guerre commerciale opposant Chine et États-Unis.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei mate 40 pro prix
Huawei Mate 40 Pro : une fuite dévoile les prix avant l’annonce

Les Huawei Mate 40 Pro continuent de se dévoiler. Quelques jours avant l’annonce, un informateur réputé a dévoilé les prix de vente en euros de plusieurs modèles de la gamme. En dépit des sanctions américaines et de l’effondrement imminent de…

huawei mate 40 photo teaser
Mate 40 : Huawei tease le quintuple capteur photo du smartphone

Huawei vient de teaser le quintuple capteur photo arrière des Mate 40. Une mystérieuse image publiée sur Sina Weibo montre en effet une configuration disposée dans un bloc photo hexagonal, une première sur le marché du smartphone.  Ce 14 octobre,…

huawei mate 40 présentation 22 octobre officiel
Huawei Mate 40 : présentation le 22 octobre 2020, c’est officiel

Huawei présentera finalement les Mate 40 et Mate 40 Pro lors d’une conférence le 22 octobre 2020. Suite aux sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois pourrait dans un premier temps réserver ses nouveaux smartphones à la Chine. Les…

harmony os déploiement calendrier
Harmony OS : Huawei dévoile le calendrier de déploiement de son OS

Huawei vient de publier un premier calendrier concernant le déploiement d’HarmonyOS sur ses différents smartphones. Sans surprise, les futurs Mate 40 et Mate 40 Pro seront les premiers à migrer sous HarmonyOS 2.0. HarmonyOS a pour vocation de remplacer Android…

huawei
Huawei propose que des experts indépendants passent sa 5G au peigne fin

Huawei invite des experts indépendants à passer ses technologies 5G au peigne fin pour prouver que ses solutions ne représentent aucune menace d’espionnage. La firme cherche à provoquer la levée des sanctions qui brident désormais lourdement ses ambitions. Le président…