Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

 

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur des autorités britanniques depuis de longs mois maintenant.

Une antenne 5G

Huawei indésirable au Royaume-Uni. La firme chinoise, dont le principal centre d’activité se concentre toujours sur les antennes, ne pourra plus s’implanter dans le pays à partir de septembre 2021. C’est un gros marché qui s’envole pour la firme, soupçonnée d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

Le parlement britannique avait Huawei dans le collimateur depuis maintenant de longs mois et finalement, le bannissement de la marque a été voté. Il ne concerne que les antennes (pour l’instant) et non les smartphones ou autres terminaux du constructeur. La mesure se fera de manière progressive. Dès janvier 2021, il sera impossible aux opérateurs du pays d’acheter de nouvelles antennes auprès de Huawei. En avril, il ne sera plus possible de faire appel à la société afin d’entretenir ces antennes, sauf dans des cas exceptionnels.

Interdiction d'installer des antennes dès septembre

La mesure la plus importante arrivera elle en septembre 2021. A partir de cette date, les opérateurs auront l’interdiction d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G fabriquées par Huawei. Une manière de laisser les opérateurs installer les antennes déjà achetées ou commandées afin de ne pas être trop restrictif. Le but assumé du gouvernement britannique est de totalement faire disparaître Huawei à l’horizon 2027. Ce sera deux équipementiers européens qui profiteront de ce retrait, à savoir Nokia et Ericsson qui sont sous contrat avec les autorités du pays.

A lire aussi – 5G : deux hommes tentent de mettre le feu à une antenne près de Nice

Une manière de se protéger d’une société pointée du doigt depuis des années et déjà sous le coup d’un embargo. Depuis 2019, Huawei est en effet indésirable aux Etats-Unis et ne peut travailler avec les sociétés américaines, ce qui a conduit à la disparition de la suite logicielle de Google sur les derniers terminaux. De même, il lui sera désormais impossible de produire ses fameux processeurs Kirin dans le futur.

Dans le même temps, les autorités britanniques veulent petit à petit supprimer la 2G et la 3G dans le pays afin de laisser la place aux nouvelles antennes. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !