Huawei reste n°1 mondial des ventes de smartphones en mai, devant Samsung

 

Huawei se positionne à nouveau en première place du classement des constructeurs au niveau mondial, selon une étude Counterpoint Research réalisée au mois de mai. Le géant chinois aurait conquis 19,7 % du marché mondial, contre 19,6 % pour la marque coréenne. Apple est troisième avec 13 %, devant Oppo, Xiaomi et Vivo ex aequo.

huawei premier mondial en mai
Crédit : Unsplash

Malgré les sanctions américaines qui ne cessent de s’alourdir, Huawei parvient toujours à vendre des smartphones. Bien sûr, son marché domestique soutient très fortement son champion. Grâce à la Chine, Huawei serait parvenu à conserver la première place mondiale que la firme a ravie à Samsung en début d’année. Tous les analystes prévoyaient pourtant une chute vertigineuse des parts de marché du géant chinois quand le confinement serait assoupli en Europe. Il n’en est finalement rien.

Une étude de Counterpoint Research, relayée par le site coréen The Elec, affirme que Huawei a conquis 19,7 % du marché mondial des smartphones sur le mois de mai 2020 durant lequel il se serait vendu près de 82 millions d’unités. Samsung suit Huawei de très près. La firme coréenne représenterait 19,6 % du marché. Soit une différence de 0,1 point seulement. Huawei aurait donc vendu 16,15 millions de téléphones. Et Samsung très légèrement moins (16,07 millions).

Une différence moins marquée qu'en avril

Cette différence entre les deux marques est beaucoup plus faible qu’au mois d’avril. Toujours selon Counterpoint, Huawei et Samsung représentaient, respectivement 21,4 % et 19,1 % d’un marché où il s’est vendu 69 millions de smartphones. Soit 14,77 millions d’unités pour Huawei et 13,8 millions pour Samsung. Vous remarquez donc que Huawei a progressé entre les deux mois. Mais Samsung a également accru ses volumes. Davantage même que Huawei.

Selon Counterpoint, la croissance de géant coréen est due à un regain des ventes aux États-Unis, un pays où Huawei est totalement absent. Les volumes de téléphones vendus outre-Atlantique ont augmenté de 56 % entre le mois d’avril et le mois de mai. Samsung y est second du marché, derrière Apple. D'ailleurs, au niveau mondial, la firme de Cupertino est toujours troisième, loin derrière Samsung, avec 13 % des ventes.

Oppo, Vivo et Xiaomi en embuscade

Juste derrière, à 5 points d’Apple, trois marques se partagent la quatrième place, selon Counterpoint Research. Il s’agit d’Oppo, Xiaomi et Vivo. Il n’est pas précisé si Realme est inclus dans les chiffres d’Oppo (ni si les chiffres de Huawei incluent ceux de Honor). Rarement le combat a été aussi serré entre les trois fabricants chinois. Ils ont donc chacun 8 % du marché mondial.

Selon l’institut d’étude, Huawei devrait perdre sa première place mondiale. D’abord parce que les nouvelles sanctions américaines vont considérablement limiter sa capacité à produire des téléphones. Ensuite parce que Samsung va renforcer son offre haut de gamme dès le mois d’août. Sont attendus la série Galaxy Note 20 et le Galaxy Fold 2.

Source : The Elec



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…