HTC One : test de résistance au maillet et au couteau

Maj. le 24 juin 2016 à 21 h 13 min

Vous n’avez jamais osé tester la résistance de votre HTC One avec une clé, un couteau ou un maillet ? Heureusement car quelqu’un d’autre l’a fait à votre place.

Votre téléphone subit tout au long de la journée les pires agressions, que se soit dans votre poche, votre sac, ou poser quelque part dans un coin. Il est important de savoir si les matériaux utilisés par les constructeurs sont vraiment dignes de confiance et si les choix de revêtement, au-delà du design, de l’esthétique, sont aussi utiles et adaptés. Le HTC One est composé d’une coque monobloc (unibody c’est à dire d’un seul tenant) en aluminium qui avait fait l’unanimité de la rédaction et des utilisateurs sur notre test complet le mois dernier.

Aujourd’hui le HTC revient pour un test de résistance sur la coque d’aluminium design. La vidéo présente donc ce pauvre téléphone d’abord face à une clé standard dentée avec un passage sur le verre avant puis sur le revêtement arrière. Ensuite c’est un couteau qui tente de se couper une part et au final un maillet qui va tenter de l’aplatir encore un peu. Sur le dernier test il tente le couteau sur les arêtes qui sont en général le « point faible » et qui marquent toujours assez facilement.

Un test de résistance assez réussi pour le HTC One

Le HTC One réussit donc parfaitement le test de résistance sur les attaques sur l’écran et la coque arrière mais un peu moins bien sûr les arêtes mais on peu difficilement lui reprocher une faiblesse partager par tous les smartphones et qui au final ne gène pas l’utilisation du téléphone, le plus important restant tout de même l’écran. Vous pouvez donc laisser votre HTC One avec vos clefs dans votre poche ou transporter votre smartphone dans un sac rempli de couteau et de maillet sans trop craindre… Quoique…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei bientôt interdit en France et en Belgique ?

Huawei pourrait bientôt connaître des déboires en Europe. Déjà interdit aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et prochainement au Japon sur le marché de la 5G, le géant chinois des télécoms voit sa position menacée sur le vieux continent désormais….