Google Shopping : 41 concurrents européens l’accusent d’abus de position dominante

Maj. le 29 novembre 2019 à 8 h 38 min

Google Shopping est dans le viseur de 41 concurrents européens. Les entreprises dénoncent à la Commission européenne des comportements jugés anti-concurrentiels. Elles estiment que si rien n’est fait, elles pourraient mettre la clé sous la porte.

Google Shopping menacé en Europe

Ce jeudi 28 novembre 2019, 41 concurrents directs de Google Shopping ont adressé une lettre à Margrethe Vestager, commissaire européenne toute puissante en charge du numérique et de la concurrence. Dans ce courrier, ces entreprises clament haut et fort que Google ne respecte pas les accords anti-trust signés avec l’Union européenne en 2017.

Pour rappel, Google avait été condamné à payer une amende d’un montant record de 2,4 milliard d’euros. Cette condamnation était le résultat d’une investigation qui a duré plus de 7 ans, et pendant laquelle il a été prouvé que Google favorisait ses propres résultats shopping par rapport aux autres boutiques avec comparateurs de prix.

Cette décision de justice avait été prise après l’analyse de plus de 1,7 milliard de recherches différentes. En plus de cette sanction financière, Google avait eu 90 jours pour corriger le tir et faire en sorte que les recherches ne mettent plus systématiquement en avant Google Shopping. Selon les 41 plaignants, deux ans après la fin de ces 90 jours, Google n’a absolument rien fait pour améliorer la situation et viole volontairement les engagements pris auprès de l’UE.

À lire également : Google va écoper d’une énorme amende de l’UE pour abus de position dominante

Les consommateurs sont aussi des victimes

Les signataires sont originaires de 21 pays européens – parmi eux se trouve Idealo, le second plus important comparateur de prix et guide d’achat d’Europe. D’autres compagnies influentes, comme la britannique KelKoo, ont répondu à l’appel.

D’après les entreprises à l’origine de cette plainte, elles ne sont pas les seules victimes des comportements anti-concurrentiels de Google. Selon leurs analyses, les prix pratiqués sur Google Shopping seraient plus élevés que sur d’autres plateformes.

Source : 9To5Google

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les fondateurs de Google quittent Alphabet, une page se tourne

Les fondateurs de Google Larry Page et Sergey Brin quittent la direction du groupe Alphabet. Les deux hommes ont décidé de léguer cette responsabilité à Sundar Pinchai, actuel président de Google. Il a désormais la lourde tâche de tenir les…