Google rachète HTC : tout comprendre du rachat en 4 points

C’est désormais officiel : Google vient de s’offrir une partie de HTC mobile pour la coquette somme de 1,1 milliards de dollars. Qu’est-ce que ce rachat aux allures de partenariat aura comme impact sur les smartphones et sur les autres produits à venir des deux marques ? Découvrez concrètement ce qui va changer pour les deux célèbres entreprises et pour leurs fans.

htc google

C’est quoi le deal ?

Plus qu’un simple rachat, il s’agit plutôt d’un partenariat. Même si, dans les faits, Google rachète effectivement une partie de la division mobile de HTC, la firme taïwanaise ne va pas tout simplement cesser d’exister. Partenaires de longue date ( depuis la création d’Android en 2008), le deal ne vise finalement qu’à sceller un peu plus l’alliance entre les deux entreprises. Alors qu’il aurait clairement pu avaler l’entièreté de la division mobile de son allié, Google a préféré se contenter d’une part assez conséquente.

Quelles sont les clauses de l’accord ? Selon les dernières informations communiquées par Google, le deal va lui permettre de recruter plusieurs employés talentueux issus des rangs de son partenaire mais va aussi lui donner un accès aux brevets de HTC. Comme annoncé, Google obtient donc une  licence (non exclusive) d’exploitation des brevets du taïwanais. De son côté, HTC reçoit donc la somme de 1,1 milliard de dollars mais va pouvoir tout de même garder une certaine autonomie : HTC n’appartient pas à Google. On vous explique ça juste en dessous !

htc google

Qu’est-ce qui va changer chez HTC ?

Le deal avec Google arrive à un point nommé pour la firme de Taïwan. Il y a déjà plusieurs mois que les scores financiers du constructeur sont en chute libre :  le mois dernier, HTC a même annoncé ses revenus les plus bas depuis 13 ans. Face à cette dégringolade, les investisseurs se sont montrés particulièrement inquiets. Comme nous vous l’affirmions hier, le rachat par Google pourrait s’avérer très bénéfique pour HTC !

Avec le départ d’une partie de ces ingénieurs de talents, la firme taïwanaise pourrait pourtant vite se retrouver dépourvue d’une équipe qui tienne la route. Malgré son indépendance conservée – HTC va continuer à créer et à produire ses propres smartphones – l’entreprise pourra-t-elle continuer à innover, comme avec le HTC U11 ?

Même si d’un point de vue financier et stratégique, l’accord avec Google est une excellente chose, on peut craindre que la firme ne délaisse sa propre gamme de smartphone pour fabriquer ceux de la firme américaine. Après tout, Google s’est emparé des meilleurs ingénieurs, affaiblissant ainsi les lignes de conception de son allié taïwanais. HTC va-t-il finir par se contenter de produire les Pixel de Google et autres terminaux ? Seul l’avenir nous le dira.

htc vive

Si le rachat n’augure rien de bon pour les smartphones HTC, l’incursion de Google pourrait booster le développement du fameux casque de réalité virtuelle à succès de la marque : le HTC Vive. Cet accessoire n’est en effet pas concerné par la transaction. Il y a fort à parier que la marque Taïwanaise n’investisse en masse dans cette nouvelle technologie, tant le HTC Vive a rencontré un solide succès et s’est imposé en précurseur sur le marché. Comme annoncé récemment par HTC, ses meilleurs talents travaillent actuellement à la prochaine mouture.

HTC va-t-il progressivement abandonner le milieu du smartphone pour se concentrer sur celui de la réalité virtuelle ? Rien n’est officiel et aucune déclaration ne vient sous entendre cette stratégie mais la question se pose : Google veut-il asservir la section mobile de HTC au bon vouloir de son Pixel ? HTC devrait-il se concentrer sur la réalité virtuelle malgré le carton du HTC U11 au début de sa commercialisation ?

google htc

Et chez Google ?

Grâce à ce rachat prévisible, Google va enfin pouvoir renforcer sa division hardware. Avec le recrutement d’ingénieurs de HTC ayant  déjà travaillé sur le Google Pixel 2, la firme entend bien poursuivre ses efforts dans le domaine. Comparativement à son emprise sur le marché des systèmes d’exploitations – Android est l’OS mobile préféré des français et détient jusqu’à 80% des parts de marché en France – Google ne produit que trop peu de smartphones.

Dans l’esprit des consommateurs lambda, Google n’est pas une marque de téléphone portable. Le flop du Google Pixel le prouve : la firme de Mountain View doit s’imposer davantage sur le marché du hardware et le rachat d’une partie de HTC va l’y aider. Avec ce deal, Google confirme ses ambitions et son souhait de produire lui-même ses propres smartphones. Il s’agit de la suite logique d’une tactique entamée avec le Google Pixel, manufacturé par … HTC. Tout est lié.

Quoi qu’il en soit, l’arrivée des ingénieurs de HTC mobile chez Google n’augure que du bon pour le futur de la gamme du Pixel ! Nous en saurons probablement davantage sur les plans de la firme de Mountain View le 4 octobre lors de la conférence Ask More, qui annoncera d’ailleurs le Google Pixel 2, le Google Home Mini et le Google PixelBook.

google pixel

Et pour nous ?

En tant que consommateur de smartphone et de high tech en général, qu’est-ce que ce rachat va changer ? Dans les faits, pas grand chose ! Pour l’utilisateur lambda et pour le marché du mobile en général, rien ne devrait vraiment changer dans l’immédiat. Il y a fort à parier que nous sentirons les effets – positifs ou négatifs – de ce nouveau deal que sur le long terme.

Pourtant, pour un fan de HTC, il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle. Contrairement à certaines craintes, la firme taïwanaise ne va donc pas disparaître et l’accord avec Google va vraiment lui permettre de renaître. Pour la division mobile de la marque, il est clair que certaines choses vont changer mais HTC se veut rassurant : son prochain flagship sortira bien en 2018.

A titre personnel, que pensez-vous de ce rachat ? Craignez-vous que Google ne vampirise son partenaire asiatique ? Qu’est-ce que vous attendez de HTC ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…