Xiaomi : les Quick apps se font refouler par Google Play Protect

 

Si les Mi Quick apps de Xiaomi ne sont pas disponibles sur le Play Store, on les trouve néanmoins embarqués sur bon nombre de smartphones de la marque. Or, depuis quelques jours, certains utilisateurs expliquent ne plus pouvoir lancer ces applications sur leur smartphone. En cause : Google Play Protect, qui voit ces applications comme malveillantes à cause probablement de la publicité qu'elles sont susceptibles afficher.

Xiaomi Mi 11

Quand on acquiert un smartphone Android, il y a fort à parier que certaines applications tierces, voire un store, soient déjà installées. C'est ce que font tous les constructeurs, et notamment Xiaomi avec ses Quick apps. Mais voilà que celles-ci sont pour actuellement impossibles à lancer, puisque Google Play Protect empêche leur exécution. Pour mémoire, Play Protect c'est ce service qui sécurise les appareils Android en analysant tout le trafic qui passe par le navigateur, vous permet de retrouver votre smartphone en cas de perte et vérifie l'état de chaque application que vous lancez et installez sur votre appareil. Et il semble plutôt efficace puisque grâce à lui, le nombre de smartphones victimes de malwares a baissé de 20% en 2018.

Google ayant récemment mis à jour Play Protect, les Quick apps sont à l'heure actuelle interdites de séjour si l'on en croit divers utilisateurs. Gagan Jain Bommaiah Satish, un expert en sécurité, avait démonté les Quick Apps en avril dernier et avait découvert qu'elles disposaient de plus de 55 autorisations. Selon lui, certaines pouvaient installer des applications sans notification, capturer les coordonnées SIM, enregistrer l'audio, la vidéo et les appels, etc. Selon les éléments recueillis lors de cette analyse, les applications utiliseraient ces données pour afficher de la publicité ciblée dans le widget d'actualités, dans le navigateur et sur l'écran de verrouillage.

Xiaomi a contacté Google et tient à rassurer ses utilisateurs

Xiaomi a rapidement réagi en faisant la déclaration suivante : “Nous sommes au courant de la mise à jour concernant l'une de nos applications système appelée Quick Apps. Certains utilisateurs peuvent recevoir une notification indiquant que cette application a été bloquée par Google Play Protect. Nous sommes en contact avec Google à ce sujet. Cela est probablement dû à une révision de l'algorithme de Google Play Protect. Soyez assuré que cette application système est absolument sûre.”

Ce n'est pas la première fois que des applications préinstallées sont prises dans la tourmente à cause d'un problème de sécurité. Récemment, 146 failles ont été découvertes dans ce genre d'application. Si, selon Xiaomi, les choses devraient s'arranger, on ignore cependant le temps nécessaire au bon rétablissement des Quick apps sous Android.

Source : Android Police



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !