Android : grâce à Google Play Protect, le nombre de smartphones victimes de malwares a baissé de 20%

 

Google continue de réaliser des progrès dans la sécurisation d'Android. Malgré les apparences, la firme constate un recul des applications malveillantes. Grâce à Google Play Protect qui analyse 50 milliards d'applications par jour sur plus de 2 milliards de smartphones Android, les appareils victimes de malwares ont baissé de 20% en 2018.

Google Play Protect Android

Google vient de publier un nouveau rapport sur la sécurité et sous Android. Le rapport fait le point sur les statistiques de l'année 2018. Seulement 0,08% des appareils Android qui utilisent exclusivement le Google Play Store pour installer des applications ont été touchés par un malware. Ceux qui utilisent des sources externes ont été huit fois plus affectés par des applications malveillantes avec un taux de 0,68%, même si les victimes ont baissé de 15% par rapport à 2017.

Sécurité d'Android  : Google constate des améliorations

En considérant le cas spécifique des appareils utilisant l'outil de sécurité Play Protect intégré au Play Store, Google note une baisse de 20% des victimes d'applications malveillantes. Les smartphones touchés sont passés de 0,56% en 2017 à 0,45% en 2018, ce qui amène Google à parler d'une « amélioration de la santé de l'écosystème Android » grâce à son outil anti-malware.

Chaque jour, Google Play Protect analyse 50 milliards d'applications sur plus de 2 milliards d'appareils. La fonctionnalité est désormais activée par défaut sur tous les nouveaux smartphones Android. À cela s'ajoutent les plus d'un million d'applications bloquées sur le Play Store avant même leur publication, comme le soulignait Google dans un précédent rapport.

Le nouveau document souligne par ailleurs l'importance des mises à jour pour se prémunir des applications malveillantes. D'une version d'Android à une autre, de nombreux correctifs sont appliqués pour améliorer la sécurité de l'OS. En 2018, 0,65% des appareils fonctionnant sous Android 5 Lollipop ont été infectés par un malware, contre 0,55% pour les appareils sous Android 6 Marshmallow. Le taux passe à 0,29% pour Android 7 Nougat, 0,19% pour Android 8 Oreo et 0,18% pour Android 9 Pie.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…