Android : grâce à Google Play Protect, le nombre de smartphones victimes de malwares a baissé de 20%

Google continue de réaliser des progrès dans la sécurisation d’Android. Malgré les apparences, la firme constate un recul des applications malveillantes. Grâce à Google Play Protect qui analyse 50 milliards d’applications par jour sur plus de 2 milliards de smartphones Android, les appareils victimes de malwares ont baissé de 20% en 2018.

Google Play Protect Android

Google vient de publier un nouveau rapport sur la sécurité et sous Android. Le rapport fait le point sur les statistiques de l’année 2018. Seulement 0,08% des appareils Android qui utilisent exclusivement le Google Play Store pour installer des applications ont été touchés par un malware. Ceux qui utilisent des sources externes ont été huit fois plus affectés par des applications malveillantes avec un taux de 0,68%, même si les victimes ont baissé de 15% par rapport à 2017.

Sécurité d’Android  : Google constate des améliorations

En considérant le cas spécifique des appareils utilisant l’outil de sécurité Play Protect intégré au Play Store, Google note une baisse de 20% des victimes d’applications malveillantes. Les smartphones touchés sont passés de 0,56% en 2017 à 0,45% en 2018, ce qui amène Google à parler d’une « amélioration de la santé de l’écosystème Android » grâce à son outil anti-malware.

Chaque jour, Google Play Protect analyse 50 milliards d’applications sur plus de 2 milliards d’appareils. La fonctionnalité est désormais activée par défaut sur tous les nouveaux smartphones Android. À cela s’ajoutent les plus d’un million d’applications bloquées sur le Play Store avant même leur publication, comme le soulignait Google dans un précédent rapport.

Le nouveau document souligne par ailleurs l’importance des mises à jour pour se prémunir des applications malveillantes. D’une version d’Android à une autre, de nombreux correctifs sont appliqués pour améliorer la sécurité de l’OS. En 2018, 0,65% des appareils fonctionnant sous Android 5 Lollipop ont été infectés par un malware, contre 0,55% pour les appareils sous Android 6 Marshmallow. Le taux passe à 0,29% pour Android 7 Nougat, 0,19% pour Android 8 Oreo et 0,18% pour Android 9 Pie.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Voici le top 10 des pires mots de passe

Le top 10 des mots de passe les plus vulnérables au piratage a été dressé par une étude britannique. Pour mettre sur pied cette liste, le National cyber security centre (NCSC) s’est intéressé aux 100 000 mots de passe les plus…

Internet Explorer : Microsoft refuse de corriger une faille de sécurité critique

Internet Explorer est victime d’une nouvelle faille de sécurité critique, rapporte un chercheur en cybersécurité. Malgré les risques encourus par les utilisateurs, Microsoft refuse de proposer un correctif dans les plus brefs délais. Pour forcer la main de la firme, le chercheur a révélé l’existence de…

Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…