Google Pixel 6 Pro : le processeur Tensor repéré sur un benchmark avant le lancement

 

Le Google Pixel 6 Pro a déjà été repéré sur le benchmark Geekbench 5 plusieurs semaines avant sa présentation officielle. Nous en savons désormais un peu plus sur la puce maison Tensor de Google, qui propulsera ses deux nouveaux smartphones.

Google Tensor
Crédit : Google

Jusqu’à présent, peu d’informations avaient fuité concernant le processeur Tensor de Google. On sait néanmoins que le SoC de l’entreprise s’annonce très proche de l’Exynos 2100 des Galaxy S21, et qu’il devrait être accompagné d’un modem 5G de Samsung et non de Qualcomm.

Même si le processeur Tensor n’obtient que des scores très faibles de 414 points en single-core, et 2074 points en multi-core, il faut rappeler qu’il s’agit ici probablement d’un prototype, et que la version finale obtiendra de bien meilleurs scores. Le plus intéressant sont les autres informations présentes sur le listing, dont notamment la configuration de la puce, qui s’annonce assez différente de celles d’autres smartphones Android haut de gamme.

La puce Tensor utilise deux cœurs Cortex-X1

En effet, il indique que la puce Tensor utilise deux cœurs cadencés à 2,8 GHz, deux cœurs intermédiaires à 2,25 GHz et quatre cœurs basse consommation à 1,8 GHz. Les puces phares de Samsung et Qualcomm, quant à elles, comportent un cœur principal, trois cœurs intermédiaires et quatre cœurs économes en énergie.

De plus, on apprend que les cœurs utilisés sont basés sur l’architecture ARM v8, la même que les Exynos 2100 de Samsung et Snapdragon 888 de Qualcomm. Cela voudrait dire que la puce Tensor serait la première à utiliser deux cœurs Cortex-X1. On sait également que la partie CPU serait accompagnée par un GPU Mali-G78. La mauvaise nouvelle, c’est que nous n’aurons pas droit aux nouveaux cœurs CPU Cortex-X2, Cortex-A710 et Cortex-A510 récemment annoncés par ARM et basés sur l’architecture ARM v9.

La puce de Google ne pourrait donc pas être aussi puissantes que les futurs Apple A15, Snapdragon 898 ou encore que l’Exynos 2200 dont nous avons pu voir un benchmark ce matin. En effet, celles-ci utilisent toutes la nouvelle architecture d’ARM, qui promet 30 % de puissance supplémentaire. Cependant, même si la puce de Google sera un peu à la traine au niveau des performances brutes, le géant américain devrait concentrer ses efforts sur l’intelligence artificielle, les performances photo ainsi que la reconnaissance vocale.

Google Pixel 6 Pro Benchmark
Crédit : Geekbench

Source : Geekbench



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !