Google condamnée à 900 000€ d’amende pour violation de la vie privée

 

Il y a quelques mois, on apprenait que Google était dans le collimateur des différentes CNIL européennes pour non respect de la législation relative aux données personnelles et à la vie privée des utilisateurs. Après plusieurs mises en demeure, la firme de Mountain View qui a continué à faire l’autruche vient d’être condamnée par l’équivalent européen de la CNIL à verser trois amendes de 300 000 € chacune correspondant  à trois violations graves de la législation en vigueur, soit 900 000€ au total.

Concrètement parlant, la CNIL locale reproche à Google trois choses : d’avoir traité illégalement les données personnelles des utilisateurs à l’aide de ses services, de ne pas les informer suffisamment sur le traitement des données collectées et de croiser les données provenant de ses services afin d’en savoir plus sur ses utilisateurs.

google amende

La CNIL espagnole condamne Google pour atteinte à la vie privée

Par la première accusation, l’organisme entend que Google a stocké des données relatives à la vie privée de ses utilisateurs « pour une durée indéterminée ou injustifiée et, par conséquent, entravé leur « droit d'accès, de rectification, d’annulation et d’opposition » aux informations les concernant par le biais de services comme Gmail ou tout simplement Google Search.

La deuxième accusation concerne, quant à elle le flou, dans lequel Google communique avec ses utilisateurs concernant la collecte des données personnelles en compilant une série de formulations au conditionnel dans un long rapport de huit pages tellement imprécis qu’il devient presque incompréhensible. D’ailleurs, de vous à moi, qui à le courage de lire des conditions générales d’utilisation de tous les services qu’ils utilisent ?

Enfin, troisième point et sans doute le plus effrayant pour nous, la tendance qu’à Google à compiler puis à croiser l’ensemble des données relatives à notre vie privée récoltées sur des services tels que Google Maps et Streetview, Google Drive ou encore Google Now. Combinaison qui lui permet d’enrichir les informations dont il dispose sur ses utilisateurs en d’en savoir toujours plus sur nous.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows 10 hack font
Une police de Windows 10 permet aux hackers de pirater des PC à distance

Des pirates se sont servis d’une simple police Windows 10 pour s’introduire à distance dans le PC de leurs victimes. La faille a permis d’autoriser l’accès au noyau par des programmes malveillants, le rendant ainsi vulnérable aux attaques. Microsoft a depuis…

phishing postmate
Phishing : des pirates ciblent les livreurs d’une filiale d’Uber

Une campagne de phishing cible les coursiers de Postmates, un service de livraison très présent aux États-Unis. Les hackers se font passer pour des employés de la filiale d’Uber afin d’obtenir les identifiants des travailleurs. Ces derniers accusent l’application de…