Gmail vs Inbox : pourquoi Google ne fusionne pas les deux ?

Maj. le 17 novembre 2014 à 21 h 56 min

Inbox, le nouveau client mail intelligent de Google, a déjà beaucoup fait parler de lui, malgré son jeune âge. Pourtant, beaucoup se posent encore des questions. L’application est encore en phase de test, et alors que l’on comprend un peu mieux son fonctionnement, il est légitime de se demander pourquoi son existence.

inbox gmail pourquoi

En effet, la particularité d’Inbox, c’est de ne pas remplacer le client Gmail classique, et à en croire Google, ça n’est pas le but. Le géant est donc en train de lancer une autre branche qui, si celle-ci prend bien, sera développée en parallèle. Pour bien comprendre de quoi sont faites les différences, vous pouvez obtenir une invitation pour Inbox. Une fois le point fait, on peut se poser la question, pourquoi cette division ?

Pour cela, il faut remonter un peu en arrière, lorsque l’application Gmail classique a été repensée. Le client a alors vu plusieurs fonctionnalités avancées disparaitre, et un design modifié. Les réactions ont alors pu être assez hostile à cette nouvelle version du gestionnaire de mail, et les dates coïncident avec le début du développement d’Inbox.

La réponse de l’équipe design de Gmail s’est faite sous la forme d’un document appelé « You Are Note the User », adressé aux développeurs condamnant les choix faits.

L’idée générale était que les fonctionnalités avancées compliquaient trop l’interface et que la plupart des usagers de Gmail n’étaient pas concernés, préférant un client simple. Le document expliquait que l’immense majorité des utulisateurs de Gmail recevaient environ 5 emails par jour, la plupart n’exigeant pas de réponses, du fait de leur caractère publicitaire.

gmail inbox explication

Les fonctionnalités avancées et parfois un peu complexes ne s’adressaient ainsi pas à l’utilisateur moyen de Gmail. Pourtant, une cible plus serrée, mais très active, n’a pas cessé d’exister, et le document n’a pas fait taire ses critiques.

Ces utilisateurs, représentés par les employés tech de chez Google (les premiers changements avaient au départ été diffusés en interne), mais également présent chez les « civils », utilisaient les fonctionnalités supprimées, et le manque n’allait pas se régler de sitôt.

C’est un ainsi qu’il a été décidé que Gmail ne changerait pas son axe destiné à l’écrasante majorité d’utilisateurs, tout en conservant discrètement certaines fonctionnalités avancées. Dans le même mouvement, l’équipe de Gmail a commencé à développer un service différent, pensé pour les utilisateurs plus techniques et recevant un grand nombre de mails quotidiens, Inbox.

C’est pourquoi Inbox n’est pas un remplacement mais bien un projet parallèle, s’adressant à des personnes différentes ayant un usage de leur boite différent, découvrez donc ce qui de Gmail et Inbox est fait pour vous.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : comment désactiver ou supprimer OneDrive

Depuis le lancement de Windows 10, Microsoft a fait le choix d’installer OneDrive sur l’ensemble de ses versions du système d’exploitation. L’application n’est pas nécessairement activée de base, mais elle est présente par défaut dans l’OS, quoi qu’il arrive. Mais…

PC : les ventes progressent malgré des ruptures de stock de CPU Intel

Le, marché du PC se porte étonnamment bien : les derniers chiffres Gartner du 3e trimestre 2019 révèlent qu’un million d’unités supplémentaires se sont écoulées d’une année sur l’autre. Les constructeurs ont pourtant dû faire face à des difficultés sur…

Amazon Music est désormais compatible avec l’Apple TV

Bonne nouvelle pour les détenteurs de l’Apple TV : il leur est désormais possible d’accéder au service de musique d’Amazon. Apple et Amazon, les deux géants de la tech, s’entendent de mieux en mieux, dirait-on. Décidément, on assiste à une…

5G : l’Europe craint une flambée du piratage et de l’espionnage

La 5G était au centre d’un nouveau rapport de la Commission Européenne visant à évaluer les risques en lien avec la technologie. Ils identifient une liste de défis sécuritaires pour mieux préparer l’arrivée de la technologie. Selon eux, les points…