Galaxy S4: son écran Super AMOLED utilise la technologie diamond pixels

Maj. le 17 août 2018 à 13 h 34 min

Au moment de la présentation du Galaxy S4, Samsung annonçait que l’écran Super AMOLED utilisait une matrice PenTile, tout comme le Galaxy S3 sans pour autant accorder le moindre crédit à une rumeur datant du mois de janvier et selon laquelle Samsung avait décidé d’adopter une nouvelle technologie d’arrangement des pixels, communément appelé « Diamond pixels ». Aujourd’hui, l’entreprise coréenne vient de publier une photo en gros plan de l’écran du Galaxy S4 qui confirme l’adoption de cette nouvelle technologie.

La qualité d’affichage de l’écran Super AMOLED du Galaxy S4 repose sur la technologie diamond pixels

Si l’écran Super AMOLED du Galaxy S4 offre une telle qualité d’affichage, ce n’est donc pas seulement du fait d’un simple ratio mathématique entre sa taille et sa résolution mais grâce à un mode particulier de découpage et de positionnement des sous-pixels réfléchi et adapté.

Basée sur une matrice PenTile, la technologie diamond pixels intègre deux fois plus de sous-pixels verts que de sous-pixels bleus ou rouges. Tandis que les sous-pixels verts sont de forme ovale, les deux autres sont en forme de losange, par ailleurs les sous-pixels bleus sont légèrement plus grands que les sous-pixels rouges. Un choix en fait motivé par la durabilité et l’efficacité des émetteurs OLED de couleur verte dans la mesure où les bleus ont une durée de vie plus courte.

Galaxy S4: son écran Super AMOLED utilise la technologie diamond pixels
Diamond pixels d’une matrice d’une dalle Super AMOLED.

Ainsi, le fait d’adopter la forme d’un diamant pour les sous-pixels verts permet de maximiser la résolution d’écran et d’atteindre les 441 ppi du Galaxy S4, tandis que les sous-pixels verts ovales restent coincés entre les rouges et les bleus, d’où le choix d’une forme ovale. Une fois ce mode de positionnement adopté, l’alternance des sous-pixels rouges et bleus permet d’atteindre une symétrie à 45 degrés dans la mise en page des sous-pixels, condition sine qua non pour atteindre de telles performances. On comprend pourquoi Samsung revendique autant la spécificité de l’écran Super AMOLED de son Galaxy S4.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !