Free se moque d’un pirate amateur qui réclame 2000 dollars pour des données inutiles

 

Un pirate a cru gagner une fortune lorsqu’il a découvert une brèche dans les serveurs de Free. Malheureusement pour lui, il n’a récupéré que des données qui sont accessibles par tous, l’opérateur les diffusant par l’ARCEP. Il tente malgré tout de les vendre pour 2000 dollars sur des forums spécialisés.

Xavier Niel Free
Crédit photo : Wikimedia Commons

Quand un opérateur se fait pirater, ça peut faire très mal. On se souvient notamment de ces lycéens qui sont parvenus à détourner 230 000 euros en s’emparant de 350 lignes téléphoniques Orange. Forcément, cela donne quelques idées à certains. Un pirate du nom de Suraj, ou niTshe01 selon la plateforme, a récemment accédé aux serveurs de Free, à la recherche d’informations juteuses. Persuadé d’avoir touché le gros lot, il contacte la firme de Xavier Niel pour lui réclamer une rançon.

Mais cette dernière fait la sourde oreille et ne donne aucune réponse. Bien décidé à en avoir pour son argent, le pirate poste alors son butin sur divers forums, le proposant à la vente pour 2000 $. Si cette somme peut, en soi, paraître quelque peu dérisoire en l’échange de données personnelles de nombreux utilisateurs, il s’avère qu’elle est en réalité extrêmement élevée. En effet, pas peu fier d’avoir mis la main sur des informations qu’il juge sensibles, Suraj n’a pas remarqué que tout le monde y a en réalité accès.

Il pirate Free, mais repart avec des données accessibles publiquement

Le pirate a bel et bien repéré une brèche dans la base de données de Free, mais ce qu’il a obtenu ne vaut pas grand-chose. Free précise en effet que ce dernier n’a eu accès qu’à des adresses de rue, disponibles en open data. « Elle [la base de données, NDLR] ne contient aucune donnée personnelle. Juste des adresses fibre, qui sont par ailleurs des données publiques », explique l’opérateur, en ajoutant, un brin moqueur : « 2 000 euros pour ça, c’est vraiment cher ».

Sur le même sujet : Freebox Pop, Delta, Revolution, One, Mini 4K – Free déploie la mise à jour 4.3.3, voici ce qui change

Free tient tout de même à se montrer rassurant envers ses abonnés, en affirmant que ses « techniciens sont au courant et ont déjà identifié la source de la faille, mais il n’y a aucune conséquence fâcheuse ». Le pirate n’en est pourtant pas à son coup d’essai. Avant de s’attaquer à Free, celui-ci s’en est pris à plusieurs boutiques allemandes et russes en tentant de revendre leurs données volées. On ne sait pas s’il a obtenu plus de succès.

Source : Univers Freebox via Zataz



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !