Free change l’option Booster du forfait à 2 €… pour le mieux ?

 

Free vient d'apporter quelques modifications à l'option Booster du forfait à 2 €. Et s'il y a du bon dans ces changements, il y a aussi du mauvais. Explications.

free forfait 2 euros
Crédits : Free

Si Free Mobile est effectivement promis de ne pas augmenter les tarifs des forfaits jusqu'en 2027, cela ne veut pas dire que l'opérateur ne procédera pas à certaines modifications sur ses offres. C'est justement le cas sur le forfait à 2 €.

Comme vous le savez peut-être, l'offre star de Free permettait depuis ce 20 septembre 2022 d'activer l'option Booster. Grâce à cette option facturée 2,99 € par mois, l'utilisateur pouvait donc modifier son forfait initial pour profiter des appels illimités et d'1 Go de données mobiles. En revanche, l'opérateur réclamait 10 € de frais d'activation.

Une exigence très mal perçue par les abonnés, qui ont commencé à le faire savoir sur les réseaux sociaux. Face à la grogne des utilisateurs, le trublion de l'internet a décidé de modifier son option Booster.

L'option Booster du forfait 2 € change, pas vraiment pour le mieux

Le tarif reste le même, à savoir 2,99 € par mois, et les frais d'activation sont jetés au placard. Une bonne nouvelle donc… au premier abord. En effet et probablement pour compenser le manque à gagner concernant la suppression des frais d'activation, Free a réduit l'enveloppe de données mobile. Désormais, l'option propose 600 Mo au lieu du gigaoctet évoqué précédemment.

Notez que ces 600 Mo sont aussi utilisables en Europe et dans les DOM (au-delà, 0,05 €/Mo), tout comme les appels illimités. L'option Booster reste sans engagement également. Rappelons que lors du premier confinement en mars 2020, Free Mobile avait augmenté l'enveloppe de données mobiles du forfait 2 € à 1 Go. Néanmoins, cette opération était temporaire et avait pris fin en avril 2020.

Pour rappel, Free a récemment annoncé qu'il comptait révolutionner les paiements en lançant son propre service bancaire. Baptisé Stancer, cette fintech pourrait s'apparenter à une banque en ligne ou une néobanque, comme le propose depuis plusieurs années Orange avec Orange Bank.

Ou bien, il pourrait s'agir d'une solution de paiement entre amis ou entre professionnels, comme Lidya, Qoonto ou encore Alma. Pour l'instant, l'opérateur est resté silencieux sur ce projet mystérieux, hormis le fait que son lancement est prévu pour bientôt.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !