Facebook voit rouge : Apple bloque toutes ses applications utilisées en interne

Toutes les applications iOS utilisées en interne par les employés  de Facebook ont été bloquées par Apple. Le réseau social considère la situation comme un problème critique. La firme de Cupertino vient de révoquer le certificat d’entreprise de Facebook utilisé pour distribuer des applications uniquement à ses employés. Cette annonce fait suite à un nouveau scandale qui vient d’éclabousser le réseau social.

Mark Zuckerberg Facebook
Crédit : Anthony Quintano / Flickr

Les applications iOS de Facebook utilisées en interne ne fonctionnent plus sur les iPhone des employés. Apple a annoncé avoir retiré à l’entreprise le certificat qui lui permettait de développer et d’utiliser exclusivement en interne certaines applications. Sont concernées, les versions bêta (ou bien plus précoces) de Facebook, Instagram, Messenger, mais aussi d’autres applications utilisées pour faciliter la vie des employés au quotidien : transport, restauration, etc.

Apple empêche Facebook d’utiliser ses applications iOS internes

Pour mieux comprendre ce dont il s’agit, il faut savoir que Apple accorde à certaines entreprises la possibilité de passer par son Enterprise Developer Program qui leur permet de distribuer des applications iOS uniquement à leurs employés, soit dans le cadre restreint de l’entreprise. « Nous avons conçu notre programme pour les Entreprises uniquement pour la distribution interne d’applications au sein des organisations » a affirmé un porte-parole d’Apple, cité par le site CNBC.

« Facebook utilise son certificat pour distribuer aux consommateurs une application de collecte de données, ce qui constitue une violation flagrante de leur contrat avec Apple. » Cette révocation fait suite au nouveau scandale qui a été révélé cette semaine. Facebook a payé certains utilisateurs pour surveiller leur comportement sur leur smartphone. Pour y arriver, le réseau social s’est servi d’une application développée pour un usage interne en la rendant accessible à des personnes extérieures.

Selon le site The Verge, Facebook considère cette situation comme un problème critique en interne. Plusieurs applications parmi celles concernées sont utilisées pour tester des fonctionnalités avant le déploiement public des mises à jour. C’est le cas, par exemple, des bêtas de Facebook, Instagram ou encore de Messenger.

Une telle décision n’est pas vraiment étonnante surtout quand on sait que Tim Cook critique régulièrement Facebook pour ses problèmes en matière de protection de la vie privée des utilisateurs. Reste à savoir comment la firme de Marc Zuckerberg arrive à rétablir la marche de ces applications dont certaines sont visiblement essentielles dans le cadre des développements en interne.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iOS 13, iPadOS : comment installer la bêta publique

iOS et iPadOS sont enfin disponibles pour tous ceux qui voudraient les tester : la première bêta publique est enfin disponible. Il était depuis quelques semaines déjà possible de tester les nouvelles versions des systèmes d’exploitation mobile de la firme…

MacBook : Apple rappelle des batteries pour risque d’incendie

Apple rappelle des Macbook dont les batteries présentent un risque de surchauffe et donc d’incendie. Si vous disposez d’un MacBook Pro 15 pouces de 2015, vous êtes peut-être éligible au programme de remplacement gratuit de la batterie. Apple a annoncé…

iPadOS : voici la liste des iPad compatibles

iPadOS va remplacer iOS sur les tablettes Apple à la rentrée 2019. Un système d’exploitation plus adapté aux grands écrans et à la puissance des iPad qui reprend certaines fonctionnalités de macOS. Mais tous les modèles n’y ont pas droit…

iTunes : que va faire Apple avec vos achats ?

iTunes va-t-il disparaître avec tous les contenus achetés par les utilisateurs ? Non, ils pourront continuer d’en profiter sur les nouvelles applications qui remplacent le service culte d’Apple. Et d’ailleurs, iTunes lui-même n’est pas mort : la plateforme sera toujours…