Facebook voit rouge : Apple bloque toutes ses applications utilisées en interne

 

Toutes les applications iOS utilisées en interne par les employés  de Facebook ont été bloquées par Apple. Le réseau social considère la situation comme un problème critique. La firme de Cupertino vient de révoquer le certificat d’entreprise de Facebook utilisé pour distribuer des applications uniquement à ses employés. Cette annonce fait suite à un nouveau scandale qui vient d'éclabousser le réseau social.

Mark Zuckerberg Facebook
Crédit : Anthony Quintano / Flickr

Les applications iOS de Facebook utilisées en interne ne fonctionnent plus sur les iPhone des employés. Apple a annoncé avoir retiré à l'entreprise le certificat qui lui permettait de développer et d'utiliser exclusivement en interne certaines applications. Sont concernées, les versions bêta (ou bien plus précoces) de Facebook, Instagram, Messenger, mais aussi d'autres applications utilisées pour faciliter la vie des employés au quotidien : transport, restauration, etc.

Apple empêche Facebook d'utiliser ses applications iOS internes

Pour mieux comprendre ce dont il s'agit, il faut savoir que Apple accorde à certaines entreprises la possibilité de passer par son Enterprise Developer Program qui leur permet de distribuer des applications iOS uniquement à leurs employés, soit dans le cadre restreint de l'entreprise. « Nous avons conçu notre programme pour les Entreprises uniquement pour la distribution interne d'applications au sein des organisations » a affirmé un porte-parole d'Apple, cité par le site CNBC.

« Facebook utilise son certificat pour distribuer aux consommateurs une application de collecte de données, ce qui constitue une violation flagrante de leur contrat avec Apple. » Cette révocation fait suite au nouveau scandale qui a été révélé cette semaine. Facebook a payé certains utilisateurs pour surveiller leur comportement sur leur smartphone. Pour y arriver, le réseau social s'est servi d'une application développée pour un usage interne en la rendant accessible à des personnes extérieures.

Selon le site The Verge, Facebook considère cette situation comme un problème critique en interne. Plusieurs applications parmi celles concernées sont utilisées pour tester des fonctionnalités avant le déploiement public des mises à jour. C'est le cas, par exemple, des bêtas de Facebook, Instagram ou encore de Messenger.

Une telle décision n'est pas vraiment étonnante surtout quand on sait que Tim Cook critique régulièrement Facebook pour ses problèmes en matière de protection de la vie privée des utilisateurs. Reste à savoir comment la firme de Marc Zuckerberg arrive à rétablir la marche de ces applications dont certaines sont visiblement essentielles dans le cadre des développements en interne.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android microdroid
Google lance Microdroid, une version super légère d’Android

Google vient d’ajouter une nouvelle version d’Android au projet AOSP. Elle s’appelle Microdroid. Et elle se définit comme une version minimaliste du célèbre système d’exploitation. Elle est destinée à tourner sur des architectures Linux. Et elle serait utilisée avec des…

Samsung Galaxy S21 Ultra 01
Galaxy S21 Ultra : l’écran OLED consomme 16% d’énergie en moins

Samsung Display a annoncé sa nouvelle technologie OLED basse consommation pour smartphones. Il ne faudra pas attendre longtemps avant de la voir débarquer sur le marché, puisque le Galaxy S21 Ultra est équipé d’un écran de ce type. Ces nouvelles…

OLED Samsung
Samsung annonce l’arrivée d’écrans OLED 90 Hz pour PC en 2021

Samsung Display a annoncé produire en grande quantité des écrans OLED destinés aux PC portables. Ces dalles ont la particularité d’être dotées d’un taux de rafraichissement de 90 Hz et devront être utilisées par beaucoup de constructeurs dans un futur…