Facebook développe actuellement une alternative à Android. Avec Facebook OS, la firme de Mark Zuckerberg cherche à prendre son indépendance vis à vis de Google. Ce système d’exploitation alternatif est avant tout destiné aux enceintes connectées Portal et aux casques de réalité virtuelle de la branche Oculus. 

facebook-alternative-androidfacebook alternativeandroid

Facebook travaille sur un système d’exploitation alternatif à Android, rapportent nos confrères de The Information. Le projet, actuellement baptisé Facebook OS, est chapeauté par Mark Lucovsky, le co-auteur de Windows NT dans les années 90. L’homme a aussi travaillé plusieurs années chez Google et VMware avant de devenir le directeur général des systèmes d’exploitation de Facebook.

« Nous voulons vraiment nous assurer que la prochaine génération a de la place pour nous. Nous ne pensons pas pouvoir faire confiance au marché ou aux concurrents pour garantir que ce soit le cas. Et donc nous allons le faire nous-mêmes » confirme à demi-mots Andrew Bosworth, vice-président de la division hardware de Facebook, à The Information.

Lire également : Facebook – futur concurrent de Stadia et xCloud dans le jeu en streaming

Facebook ne veut plus dépendre de Google

Le réseau social est visiblement réticent à l’idée de dépendre entièrement de sa relation avec Google. Echaudé par le cas Huawei, qui s’est retrouvé privé du jour au lendemain de licence Android, Facebook veut s’émanciper de l’OS mobile. Selon The Information, Facebook OS est conçu pour remplacer Android sur les appareils commercialisés par Facebook, comme l’enceinte connectée Portal ou les casques Oculus. Pour l’heure, on ignore encore où est en le projet.Dans la même optique d’émancipation, Facebook développe aussi ses propres puces ainsi que son propre assistant vocal afin de ne plus dépendre d’Alexa et de Google Assistant.

Pour rappel, Mark Zuckerberg n’a jamais caché son regret de ne pas avoir créé un OS pour rivaliser avec Android et iOS. En avril 2018, le fondateur de Facebook regrettait « de ne pas avoir eu une influence suffisante sur la façon dont les plateformes mobiles se sont développées ». Le milliardaire ajoute que « nous n’avons pas su être une entreprise de hardware ou de système d’exploitation ». Le réseau social estime visiblement qu’il est encore temps de changer la donne.

Source : The Information



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook censure des pubs de Donald Trump contenant un symbole nazi

Facebook a finalement décidé de censurer Donald Trump. Le réseau social a en effet supprimé plusieurs publicités de campagne contenant un symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques de gauche dans les camps de concentration : le triangle rouge inversé.  Facebook suit finalement…