Maj. le 20 mai 2020 à 10 h 34 min

Si vous êtes un amateur de jeux vidéo ou si vous suivez activement l’actualité, vous n’avez pas pu manquer cette nouvelle, nouvelle qui annonce que Facebook a racheté Oculus VR pour la « modique » somme de 2 milliards de dollars. Cette transaction a suscité de nombreuses interrogations / inquiétudes et a même créé un véritable tollé dans la communauté des « gamers ». Tentative d’éclaircissement sur cette transaction qui en a surpris plus d’un.

Pourquoi Facebook a racheter Oculus ?

Les 5 questions engendrées par le rachat d’Oculus VR par Facebook

La boulimie de Facebook semble être illimitée. Après avoir racheté Instagram, Facebook s’est offert WhatsApp pour 16 milliards de dollars (notons qu’auparavant Facebook avait proposé 3 milliards de dollars pour racheter Snapchat). Voici que le premier réseau social s’offre Oculus. Oculus a été créé en 2012 et est à l’origine de l’Oculus Rift, casque de réalité virtuelle qui est l’objet du désir de nombreux fans de jeux vidéo. Celui-ci est (pour l’instant) composé d’un écran 7 pouces et de nombreux capteurs permettant une vision à 360° ainsi qu’une immersion totale dans un autre univers. Qu’implique le rachat d’Oculus VR par Facebook ? Premiers éléments de réponse.

1. Pourquoi Facebook a t-il racheté Oculus VR ?

Sans doute la première question qui nous vient à l’esprit mais pas forcément la plus évidente à répondre. Difficile au premier abord de trouver un lien entre un casque de réalité virtuelle destiné aux jeux vidéo et le premier réseau social du monde. Et pour cause, il n’y en a pas. Facebook ne souhaite pas garder tous ses oeufs dans le même panier et cherche par tous les moyens à se diversifier et à s’étendre à de nouveaux secteurs (comme en attestent les rachats d’instagram et de WhatsApp).

Facebook a saisi l’occasion d’acheter une société jeune, indépendante, avec un produit en développement et surtout pleine d’avenir. En ce sens, les 2 milliards de dollars déboursés semblent être une bonne affaire. Marc Zuckerberg et Facebook cherchent à devancer la concurrence et à acquérir les plateformes de demain. Facebook sera bientôt bien plus qu’un simple réseau social.

2. L’avenir de l’Oculus Rift est-il remis en question ?

La réponse à cette question est évidemment non. Bien que l’Oculus Rift n’en soit encore qu’au stade de développement, il représente l’une des innovations les plus attendues. De plus, pas moins de 75 000 kits de développement ont déjà été commandés et les précommandes pour son deuxième kit, baptisé Rift DK2, viennent de débuter. Que les fans de jeux vidéo soient rassurés, Oculus continuera le développement de l’Oculus Rift de manière indépendante et celui-ci reste (dans un premier temps) destiné aux jeux vidéo. L’apport de Facebook devrait permettre d’accélérer le développement du casque de réalité virtuelle dont la version finale était à l’origine attendue fin 2014.

3. Oculus et son casque de réalité virtuelle ont-ils des concurrents ?

Si tous les observateurs s’accordent à dire que la réalité virtuelle constitue l’avenir du jeu vidéo, cette technologie n’en est encore qu’à ses débuts. Facebook vient de mettre la main sur le pionnier en la matière puisque, jusqu’il y a peu, Oculus VR était la seule société à avoir créer un casque de réalité virtuelle. « Jusqu’il y a peu » puisqu’Occlus vient de voir arriver un concurrent de choix. En effet, Sony a présenté son casque de réalité virtuelle Project Morpheus pour PS4 qui est encore à l’état de prototype.

Sony est le premier grand acteur du marché à dévoiler un projet de ce type mais pourrait bien être rejoint par Microsoft. Selon le Wall Street Journal, Microsoft travaillerait sur des appareils de réalité virtuelle en 3D destinés à la XBox One, dont un casque, et aurait déjà déposé des brevets pour protéger sa technologie à venir. Une concurrence qui ne devrait être que positive pour cette technologie aux perspectives quasi illimitées.

4. Quelle utilité pour l’Oculus Rift version Facebook ?

Comme mentionné précédemment, les possibilités liées à la réalité virtuelle semblent infinies. Si l’Oculus Rift se destine avant tout au jeux vidéo, son utilité pourrait être multiple. « Après les jeux, nous allons faire d’Oculus une plateforme pour beaucoup d’autres expériences. Imaginez pouvoir profiter d’une place au premier rang lors d’un match, étudier dans une salle de classe avec des professeurs et des élèves du monde entier, ou consulter un docteur en tête à tête juste en mettant votre casque à la maison. C’est vraiment une nouvelle plateforme de communication » déclare Marc Zuckerberg.

La formation, les loisirs, l’éducation, l’industrie, le tourisme ou encore la médecine ne sont que quelques uns des secteurs qui pourraient profiter de cette technologie. Pour ce faire, l’Oculus Rift et Facebook devront convaincre. Parmi les privilégiés qui ont testé l’Oculus Rift, certains ont été pris de nausées et n’arrivent en aucun cas à s’y habituer. Facebook de son côté espère que le casque de réalité virtuelle devienne un incontournable du quotidien, à l’instar d’internet et des smartphones. Ce pari sur le long terme est risqué mais ne manque pas d’ambitions.

5. La publicité fera t-elle son apparition ?

Sans doute l’un des points sensibles concernant cette transaction. Facebook ne déboursera jamais une telle somme sans avoir de perspectives de monétisation. A l’instar d’Instagram qui a progressivement vu la publicité apparaitre, il n’est pas impossible de voir celle-ci intégrer l’Oculus Rift. Facebook compte entre autre amortir ce rachat grâce à la publicité, comme l’a confirmé Marc Zuckerberg ce mercredi 26 mars à un parterre de journalistes : « Il y aura peut-être de la publicité dans le monde virtuel ».

Les avis concernant ce rachat sont pour le moins mitigés. Les amateurs des jeux vidéo sont déçus, voire dépités tout comme certains grands noms du secteur. Markus Persson, créateur de l’ultra-populaire Minecraft, a choisi son camp : « Nous étions en pourparlers pour développer une version de Minecraft sur l’Oculus. J’ai annulé cet accord. Facebook me fout la trouille« . Etes-vous dans le même cas ou pensez-vous au contraire que cette transaction est une bonne chose pour l’Oculus Rift ? On souhaite avoir votre opinion.

Bonus : Les réactions les plus amusantes de ceux qui ont testé l’Oculus Rift



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Panasonic dévoile des lunettes VR avec un design incroyablement steampunk

Panasonic profite du CES 2020 pour dévoiler des lunettes de réalité virtuelle avec un design résolument différent. Rondes, et d’aspect épais avec des oeillères comme peuvent l’être des lunettes d’aviateur, elles un un je-ne-sais quoi rétro-futuriste, proche de l’univers steampunk….

Apple Glass, AR : la firme pourrait utiliser une technique d’affichage holographique

Les Apple Glass (AR) ou un éventuel casque de réalité virtuelle de la firme pourraient bénéficier d’une nouvelle technique d’affichage holographique. Celle-ci, décrite dans un nouveau brevet, permettrait d’améliorer le rendu d’image, tout en rendant l’appareil plus simple à fabriquer,…

Samsung Exynos VR III : un étonnant prototype secret de casque VR autonome fait surface

Samsung travaille sur un prototype de casque VR autonome, l’Exynos VR III sa particularité étant d’abriter un dispositif de suivi du regard qui va accroître les possibilités du casque notamment pour allouer les ressources plus facilement est ainsi se focaliser sur ce que le porteur du casque regarde précisément.

VRotica : le casque VR autonome réservé au porno

La startup anglaise Hologram vient de lancer son VRotica sur le marché. Il s’agit ni plus ni moins qu’un casque de réalité virtuelle autonome dédié aux contenus pour adultes. C’est-à-dire qu’il fonctionne sans l’aide d’un ordinateur ou d’un smartphone et permet à son détenteur de visionner du porno en toute tranquillité.

Google I/O 2017 : casque VR autonome, l’annonce de Google imminente ?

Á l’heure où les plus grands constructeurs ont déjà sorti leur casque de réalité virtuelle, un d’entre eux manque encore à l’appel : Google. Le géant américain profitera-il de la Google I/O, conférence qu’il tiendra ce mercredi 17 mai 2017 en direct de Californie, pour officialiser son propre casque VR ?

Pour Microsoft, le téléphone est « déjà mort » !

Microsoft pense que le téléphone est « déjà mort ». L’entreprise qui a raté le tournant des smartphones vise désormais la réalité virtuelle avec l’HoloLens, et croit dur comme fer que les casques de réalité mixte virtuelle et augmentée sont l’avenir. Et que…