Facebook Messenger est-il sur le point de se transformer en Tinder ?

Maj. le 25 octobre 2018 à 10 h 31 min

Facebook teste en ce moment une fonctionnalité qui pourrait rapprocher le réseau social de l’application de rencontres Tinder. Des utilisateurs canadiens de l’application on vu un nouvel écran apparaître, leur demandant s’ils sont intéressés par un rencard avec leurs amis, selon les préférences déjà indiquées dans leur profil. Pour l’instant, Facebook n’a pas communiqué sur cette nouvelle fonctionnalité, ou son déploiement. 

facebook messenger

Surprise ! Selon nos confrères américains de Motherboard, Facebook serait en train de tester au Canada une nouvelle fonctionnalité dans l’application Facebook Messenger. Le journaliste Jacob Dubé rapporte avoir vu apparaître une popup montrant des amies, avec ce message : « [Nom de l’amie] et 15 autres voulaient vous rencontrer cette semaine ». Après un appui sur la notification, un message s’affiche alors :

 Voulez-vous rencontrer [Nom de l’amie en question] cette semaine ? Votre réponse est privée sauf si vous dites tous les deux oui

Facebook Messenger teste une fonctionnalité qui la rapprocherait de Tinder

L’interface rappelle une fonctionnalité similaire de l’application de rencontres Tinder. Il y est en effet possible d’indiquer son intérêt pour un profil – si la personne pour laquelle vous en pincez a aussi un petit faible pour vous, alors l’intérêt mutuel est révélé aux deux possibles futurs tourtereaux. Et l’application permet à partir de là de s’envoyer des messages, et plus si affinités.

The Verge qui reprend lui aussi la news de Motherboard n’est pas parvenu à utiliser cette fonctionnalité sur des smartphones canadiens. Ce qui suggère que celle-ci est en test, et concerne pour le moment une poignée d’utilisateurs célibataires. L’ajout de cette fonctionnalité au réseau social ne sera pas une surprise pour tout le monde. Facebook incite depuis longtemps les utilisateurs à afficher leur situation de couple, ou préférence sexuelle.

Et n’hésite pas non plus à attaquer la concurrence d’autres réseaux sociaux en adoptant des fonctionnalités qui leur sont propres. Comme par exemple avec Snapchat, dont Facebook a repris les Stories et les filtres, entre autres. Une stratégie qui s’est révélée jusqu’ici redoutable pour la concurrence. Pour l’instant Facebook n’a pas communiqué sur cette nouveauté, dont on ne sait donc pas si elle sera effectivement déployée dans le monde entier, et surtout quand. Si c’est effectivement le cas, Tinder, et les autres applications de rencontre ont peut-être du soucis à se faire…

facebook messenger
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook cache un code secret dans vos photos pour vous espionner

Facebook intègre aux photos publiées sur le réseau social un code secret, révèle un chercheur en cybersécurité australien. D’après l’expert, ces lignes de code permettent au géant californien de pister les images une fois qu’elles sont partagées en dehors de…

Facebook est prêt à payer pour pouvoir vous espionner

Facebook veut encore et toujours nos données personnelles. Mais cette fois, le réseau social est prêt à récompenser les utilisateurs qui acceptent de lui fournir plutôt que de les espionner sans leur consentement. Avec Study, la firme de Mark Zuckerberg…

Facebook : pourquoi de nombreux groupes sont devenus secrets ?

De nombreux groupes Facebook sont soudainement devenus secrets au cours des dernières 24 heures. Une rumeur en vogue sur le réseau social assure en effet qu’une page indonésienne signale en masse les groupes dédiés au partage de blagues, de memes…

Facebook : le cofondateur veut démanteler le réseau social

Chris Hughes, l’un des cofondateurs de Facebook, appelle à démanteler le réseau social. Dans une tribune publiée dans le New York Times, il estime que le pouvoir détenu par Mark Zuckerberg, qui détient 60% des parts du groupe, est devenu…

Mark Zuckerberg viré de Facebook ?

Mark Zuckerberg pourrait bien vivre ses derniers instants à la tête de Facebook. Un vote aura lieu le 30 mai 2019 pour lui retirer ou le conforter dans ses fonctions au sein de l’entreprise. Mais après tous les scandales, son…