Facebook : les messages privés de 81 000 comptes en vente sur Internet

 

Les messages privés de 81 000 utilisateurs Facebook sont en vente sur Internet, révèle une enquête. D’après le réseau social, des pirates seraient parvenus à collecter les messages privés en utilisant des extensions pour navigateur. 

facebook messages privés

D’après une enquête de nos confrères de la BBC, des hackers vendent actuellement les messages privés de 81 000 comptes issus d’Ukraine, de Russie, du Royaume-Uni, des Etats-Unis et du Brésil. Pour tous les messages privés d’un compte Facebook, les pirates ne réclament que 9 centimes d’euros.

Des pirates vendent les messages privés de 81 000 comptes Facebook sur Internet

« Les malfaiteurs ont déclaré au service russe de la BBC qu’ils détiennent des informations détaillées sur 120 millions de comptes Facebook » rapporte la BBC, qui assure que l’annonce en ligne des pirates a depuis été supprimée.Pour vérifier les dires des hackers, la BBC a contacté 5 utilisateurs afin de vérifier si les messages volés sont bien authentiques. C’était malheureusement le cas.

Soucieux de protéger son image, déjà très écornée après l’affaire Cambridge Analytica, Facebook a rapidement assuré « que la sécurité des données » n’a pas été compromise. Les messages privés des 81 000 comptes auraient en effet été volés par des extensions disponibles sur Chrome, Opera et Firefox, souligne le réseau social, assurant que Facebook n’a pas été victime d’un nouveau piratage.

Selon l’entreprise californienne, il s’agissait principalement d’extensions destinées à vous assister sans votre shopping, des mini-jeux de puzzle, ou des applications permettant de gérer ses favoris. Pour mémoire, des extensions malveillantes sont régulièrement accusées d’espionner leurs utilisateurs. En juillet dernier, l’historique de 11 millions d’internautes a été volé par des extensions Chrome, Safari et Firefox, rapportait Adguard, une firme spécialisée dans la sécurité informatique.

« Nous avons contacté les développeurs de navigateurs pour nous assurer que les extensions malveillantes connues ne sont plus disponibles au téléchargement dans leurs magasins » a rassuré Guy Rosen, responsable produit de Facebook.« Nous avons également contacté les forces de l’ordre et nous collaborons avec les autorités locales pour supprimer définitivement le site Web qui propose des informations issues de comptes Facebook » explique le dirigeant. On vous invite donc à faire preuve de prudence lorsque vous téléchargez une extension pour votre navigateur.

Lire aussi : des identifiants et mots de passe Facebook se vendent 2,50 € sur le Dark Web

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…