Facebook : la croissance avant tout, même “si ça fait des morts”

 

Facebook est dans une très mauvaise passe : un mémo interne particulièrement provocateur vient d'être rendu public par Buzzfeed. Dans cette note datée de 2016, Andrew Bosworth, un important cadre de Facebook, énumère avec sang froid les dérives possibles du réseau social. Selon ce mémo, Facebook est néanmoins bien déterminé à se développer même ” si ça fait des morts”. Face au scandale naissant, Mark Zuckerberg n'a pas tardé à réagir. 

facebook

Ce mémo tombe très mal pour l'image Facebook. Après avoir essuyé une campagne de désabonnements massifs, guidés par des personnalités comme le fondateur de WhatsApp, Facebook a été accusé d'espionner les SMS et les appels des utilisateurs Android. Si le réseau social n'a pas tardé à s'expliquer sur cette pratique, 3 plaintes visent déjà Facebook pour espionnage. Pire : le scandale Cambridge Analytica a même poussé Mark Zuckerberg à s'excuser en direct sur CNN et à promettre du changement. “Il y a eu une rupture majeure de la confiance, et je suis vraiment désolé que cela se soit passé” s'excusait le fondateur de Facebook.

Facebook est prêt à risquer la vie de ses utilisateurs, rapporte un mémo interne

“La triste réalité est que nous croyons tellement au rapprochement des individus que tout ce qui peut nous permettre de connecter plus de gens entre eux et le plus souvent possible nous paraît toujours être une bonne idée” explique Andrew Bozworth dans le mémo dévoilé par nos confrères de BuzzFeed. “Il est possible que cela coûte des vies en exposant les personnes au harcèlement” ajoute le cadre, qui a rapidement supprimé le mémo près sa divulgation. Le mémo va encore plus loin : “il est aussi possible que quelqu'un meure dans une attaque terroriste organisée grâce à nos outils”.

“Je ne suis pas d'accord aujourd'hui avec ce texte et ne l'étais même pas lorsque je l'ai écrit en 2016” a tenté de justifier ce proche collaborateur de Mark Zuckerberg“L'objet de cette note, comme de beaucoup d'autres que j'ai rédigées en interne, était de faire remonter des sujets qui méritaient, à mon avis, d'être évoqués de façon plus large au sein de l'entreprise” tempère Andrew Bosworth, qui travaille chez Facebook depuis janvier 2006. Comme le prouve ce mémo, les dirigeants de Facebook avaient conscience des dérives possibles de leur réseau social, qui comptabilise plus de 2 milliards d'utilisateurs actifs.

Mark Zuckerberg n'a pas tardé à prendre ses distances avec Andrew Bosworth. Le PDG de Facebook a qualifié son Vice-Président de la réalité virtuelle et augmentée de “leader talentueux au discours provocateur”. “C'est l'un de ceux avec lequel le plus de gens chez Facebook, y compris moi, sont le plus en désaccord” ajoute le fondateur de Facebook. “Nous n'avons jamais pensé que la fin justifie les moyens. Nous reconnaissons que connecter les gens n'est pas en soi suffisant. Nous avons aussi besoin d'oeuvrer pour rendre les gens plus proches les uns des autres” soucieux de préserver l'image, déjà écornée, du réseau social. 

Plusieurs anciens employés Facebook abondent dans le sens de Mark Zuckerberg. “Ce n'est pas quelqu'un de très diplomate, il a déjà mis sans dessus dessous des débats en interne” rapporte une source anonyme à BuzzFeed. “Ce mémo ne m'étonne pas de lui” ajoute la source il ne mâche pas ses mots et cherche à rallier des partisans”. 

Cette nouvelle fuite risque de faire beaucoup de tort à l'image de Facebook, qui a récemment annoncé le déploiement de nouveaux paramètres de confidentialité, destinés à protéger les données personnelles de ses utilisateurs. Le réseau social a conscience qu'il doit regagner la confiance du public. Bien décidé à redorer son image, malgré les scandales à répétition, Facebook ne présentera d'ailleurs pas d'enceinte connectée pour l'instant. Que pensez-vous de cette affaire ? Peut-on faire confiance à Mark Zuckerberg et à Facebook ?

https://twitter.com/boztank/status/979478961582325760



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • facebook
    Facebook interdit désormais aux marques de cibler les mineurs avec leurs publicités

    Facebook a annoncé que les publicités s’adressant aux mineurs seront interdites sur l’ensemble de ses plateformes. Plus précisément, les publicitaires ne pourront plus s’appuyer sur les centres d’intérêt des utilisateurs de moins de 18 ans et devront se contenter d’informations comme…

  • facebook messenger emojis
    Facebook Messenger met les émojis en avant dans sa dernière mise à jour

    Facebook Messenger vient de recevoir une nouvelle mise à jour. Au programme, plusieurs fonctionnalités inédites toutes dédiées aux émojis, à l’image des Soundmojis, la dernière trouvaille de Facebook. En sa qualité de messagerie préférée des Français aux côtés de WhatsApp,…

  • joe biden decret tiktok
    Joe Biden accuse Facebook de tuer des gens, le réseau social répond

    Joe Biden s’est violemment attaqué à Facebook et aux réseaux sociaux. Le président des Etats-Unis a accusé les plateformes de “tuer des gens” en laissant circuler de fausses informations sur les vaccins. Facebook est rapidement monté au créneau pour se…

  • facebook soundmojis messenger
    Facebook Messenger lance les Soundmojis, des emojis qui font du bruit

    Facebook Messenger se dote d’une nouvelle fonctionnalité : les Soundmojis. Comme son nom l’indique, il s’agit ni plus ni moins d’emojis qui s’accompagnent d’un extrait sonore, comme des grillons, le bêlement d’une chèvre, un rire diabolique ou des applaudissements. Au…

  • facebook ios pistage
    Facebook panique : 75% des utilisateurs d’iPhone ont adopté l’anti-pistage d’iOS 14.5

    Alors que 75% des utilisateurs d’iPhone ont adopté le système anti-pistage publicitaire d’iOS 14.5, Facebook panique totalement. Face au manque de données collectées auprès des utilisateurs, le réseau social ne serait plus capable de fournir certaines mesures clés à ses…

  • Facebook iPhone
    Facebook accuse Apple de vouloir éliminer la concurrence avec ses applications par défaut

    Une nouvelle « étude » menée par Comscore et sponsorisée par Facebook affirme qu’Apple décourage l’installation d’applications tierces sur l’iPhone et prouve que les applications natives d’Apple dominent la plateforme mobile. Le conflit Facebook vs Apple ne date pas d’hier, Steve Jobs…

  • facebook smartphone main
    Facebook est jugé responsable en cas de trafic sexuel sur Messenger

    Facebook fait actuellement l’objet de plusieurs plaintes provenant de femmes exploitées par des proxénètes, qui les avaient contactées via Messenger. Les plaintes ont été jugées recevables au Texas et le réseau social pourra désormais être tenu responsable des trafics mis…

  • facebook whatsapp instagram
    Facebook ne sera finalement pas forcé de revendre WhatsApp et Instagram

    Un juge américain vient de rejeter deux plaintes antitrust majeures qui auraient pu forcer Facebook à se séparer de Instagram et de Whatsapp. La cour estime que le plaignant n’a pas fourni suffisamment de preuves contre le réseau social. Après…

  • doctolib smartphone
    Doctolib est accusé d’avoir transféré vos données personnelles à Facebook

    La plateforme médicale Doctolib aurait collecté les données personnelles de ses utilisateurs grâce à deux cookies, pour ensuite les transmettre au réseau social Facebook. Sans avertir les utilisateurs concernés, bien entendu.  Doctolib est une entreprise franco-allemande qui propose un service…

  • Facebook surveillance
    Facebook est désormais capable de déduire qui a créé un deepfake

    Facebook a développé une intelligence artificielle capable de non seulement détecter un deepfake, mais également de retrouver la trace de son créateur. Grâce à un système de modèles implémentés durant l’entraînement, l’IA peut repérer les deepfake créés selon la même…