Facebook : la croissance avant tout, même “si ça fait des morts”

 

Facebook est dans une très mauvaise passe : un mémo interne particulièrement provocateur vient d'être rendu public par Buzzfeed. Dans cette note datée de 2016, Andrew Bosworth, un important cadre de Facebook, énumère avec sang froid les dérives possibles du réseau social. Selon ce mémo, Facebook est néanmoins bien déterminé à se développer même ” si ça fait des morts”. Face au scandale naissant, Mark Zuckerberg n'a pas tardé à réagir. 

facebook

Ce mémo tombe très mal pour l'image Facebook. Après avoir essuyé une campagne de désabonnements massifs, guidés par des personnalités comme le fondateur de WhatsApp, Facebook a été accusé d'espionner les SMS et les appels des utilisateurs Android. Si le réseau social n'a pas tardé à s'expliquer sur cette pratique, 3 plaintes visent déjà Facebook pour espionnage. Pire : le scandale Cambridge Analytica a même poussé Mark Zuckerberg à s'excuser en direct sur CNN et à promettre du changement. “Il y a eu une rupture majeure de la confiance, et je suis vraiment désolé que cela se soit passé” s'excusait le fondateur de Facebook.

Facebook est prêt à risquer la vie de ses utilisateurs, rapporte un mémo interne

“La triste réalité est que nous croyons tellement au rapprochement des individus que tout ce qui peut nous permettre de connecter plus de gens entre eux et le plus souvent possible nous paraît toujours être une bonne idée” explique Andrew Bozworth dans le mémo dévoilé par nos confrères de BuzzFeed. “Il est possible que cela coûte des vies en exposant les personnes au harcèlement” ajoute le cadre, qui a rapidement supprimé le mémo près sa divulgation. Le mémo va encore plus loin : “il est aussi possible que quelqu'un meure dans une attaque terroriste organisée grâce à nos outils”.

“Je ne suis pas d'accord aujourd'hui avec ce texte et ne l'étais même pas lorsque je l'ai écrit en 2016” a tenté de justifier ce proche collaborateur de Mark Zuckerberg“L'objet de cette note, comme de beaucoup d'autres que j'ai rédigées en interne, était de faire remonter des sujets qui méritaient, à mon avis, d'être évoqués de façon plus large au sein de l'entreprise” tempère Andrew Bosworth, qui travaille chez Facebook depuis janvier 2006. Comme le prouve ce mémo, les dirigeants de Facebook avaient conscience des dérives possibles de leur réseau social, qui comptabilise plus de 2 milliards d'utilisateurs actifs.

Mark Zuckerberg n'a pas tardé à prendre ses distances avec Andrew Bosworth. Le PDG de Facebook a qualifié son Vice-Président de la réalité virtuelle et augmentée de “leader talentueux au discours provocateur”. “C'est l'un de ceux avec lequel le plus de gens chez Facebook, y compris moi, sont le plus en désaccord” ajoute le fondateur de Facebook. “Nous n'avons jamais pensé que la fin justifie les moyens. Nous reconnaissons que connecter les gens n'est pas en soi suffisant. Nous avons aussi besoin d'oeuvrer pour rendre les gens plus proches les uns des autres” soucieux de préserver l'image, déjà écornée, du réseau social. 

Plusieurs anciens employés Facebook abondent dans le sens de Mark Zuckerberg. “Ce n'est pas quelqu'un de très diplomate, il a déjà mis sans dessus dessous des débats en interne” rapporte une source anonyme à BuzzFeed. “Ce mémo ne m'étonne pas de lui” ajoute la source il ne mâche pas ses mots et cherche à rallier des partisans”. 

Cette nouvelle fuite risque de faire beaucoup de tort à l'image de Facebook, qui a récemment annoncé le déploiement de nouveaux paramètres de confidentialité, destinés à protéger les données personnelles de ses utilisateurs. Le réseau social a conscience qu'il doit regagner la confiance du public. Bien décidé à redorer son image, malgré les scandales à répétition, Facebook ne présentera d'ailleurs pas d'enceinte connectée pour l'instant. Que pensez-vous de cette affaire ? Peut-on faire confiance à Mark Zuckerberg et à Facebook ?

https://twitter.com/boztank/status/979478961582325760



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…

facebook pages
Facebook supprime le bouton “like” dans les Pages

Facebook commence dès aujourd’hui à supprimer le bouton “like” dans un nombre non-précisé de pages. Ces dernières profitent au passage d’un nouveau design avec leur newsfeed dédié, FAQ et autres nouveautés qui visent à renforcer leur intérêt pour les entreprises….

Facebook
Covid-19 : Facebook part en guerre contre les fake news des antivaccin

Facebook va accentuer sa lutte contre les antivaccins. Le réseau social promet en effet d’être beaucoup plus attentif à la désinformation sur le sujet, un peu plus d’un mois après avoir banni les publicités militant contre les vaccins. Facebook veut…

Facebook
Facebook : 40 États américains portent plainte contre le réseau social

Facebook est accusé de pratiques anticoncurrentielles par 40 États américains. Une plainte contre le réseau social pour violations des lois antitrust sera déposée dans le courant de la semaine prochaine. Comme les autres entreprises des GAFA, Facebook est dans le collimateur des autorités américaines. Les GAFA (Google-Amazon- Facebook…