Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

 

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n'a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des nerfs du milliardaire. Les nouvelles politiques de l'App Store risquent de ne pas arranger les choses.

Mark Zuckerberg
Crédits : Anthony Quintano / Flickr

Le feuilleton Facebook vs Apple continue d'agiter le monde de la tech. Au cœur de la bataille se trouve la protection des données utilisateurs, dont la firme de Cupertino s'érige comme le fervent défenseur, pointant du doigt Facebook et ses pratiques pour le moins discutables. La lutte fait rage depuis maintenant quelques années, mais un rapport du Wall Street Journal indique qu'en 2018, les nombreuses remarques assassines de Tim Cook sont parvenues à ébranler le calme légendaire de Mark Zuckerberg. En coulisses, le PDG aurait ordonné à ses employés de “faire du mal” à Apple.

Pour comprendre comment le créateur de Facebook en est arrivé là, rappelons que 2018 n'est pas une année anodine pour son entreprise. C'est en effet en mars de cette même année qu'éclate le scandale Cambridge Analytica, qui révèle que l’équipe de Trump a pu exploiter les données de 50 millions d’utilisateurs du réseau social. Déjà sous le feu des critiques pour sa collecte massive d'informations personnelles, Facebook est cette fois ébranlé par ce qui est sans doute l'une des affaires majeures du 21e siècle. Interrogé sur le sujet, Tim Cook s'est alors contenté de déclarer qu'Apple “ne se retrouverait jamais dans cette situation”.

À lire également – Facebook : comment limiter le partage des données

Facebook veut s'en prendre à Apple

Apple s'est toujours défendue de collecter les données personnelles de ses utilisateurs, allant jusqu'à refuser d'être comparée à Facebook et Google pour cette raison. Mais cette énième pique de son PDG a laissé un arrière-goût amer chez les employés du réseau social. Mark Zuckerberg avait alors répondu publiquement que les propos de Tim Cook étaient “extrêmement désinvoltes” et “pas du tout en corrélation avec la réalité”. Il semblerait qu'en privé, ce dernier se soit permis d'être un brin plus expressif, choqué par la manière qu'a le patron d'Apple de traiter son entreprise.

Les choses ne se sont bien sûr pas arrangées depuis, avec les nouvelles mesures d'Apple mises en place avec iOS 14, qui oblige entre autres les applications à demander si l'on souhaite ou non être pisté. Il va sans dire que Facebook n'apprécie pas la manœuvre, et a par ailleurs publiquement pesté contre les règles de la firme de Cupertino. Dans son communiqué, le groupe de Mark Zuckerberg affirme que les publicités peuvent ne pas porter atteinte à la vie privée des utilisateurs et, qu'au contraire, elles permettent à de nombreuses entreprises de se développer. Dernier rebondissement en date : Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !