Facebook et Instagram vont doubler le nombre de contenus provenant d’inconnus d’ici 2023

 

Mark Zuckerberg a fait part de sa volonté de doubler l’affichage de contenus provenant de comptes que l’on ne suit pas sur Facebook et Instagram d’ici 2023. Une décision pour le moins étrange compte tenu de la polémique dans laquelle se trouve actuellement Instagram, qui exaspère les utilisateurs à force d’imiter TikTok à tort et à travers.

instagram moderateur video live

Rarement Meta n’aura connu une période aussi trouble. Pourtant, la société a maintes fois été impliquée dans des affaires douteuses qui ont durablement entaché son image auprès du grand public. Mais ce ne sont pas ces dernières qui valent aujourd’hui à Instagram et Facebook d’être boudés par une grande partie des internautes. Pour beaucoup, le souci vient de leurs multiples mises à jour qui ont complètement transformé l’expérience des utilisateurs. Et tout ça n’est que le début.

Hier, à l’occasion de la présentation des résultats financiers de Meta du deuxième trimestre 2022, Mark Zuckerberg est revenu sur la récente stratégie des réseaux sociaux de la firme, en affirmant que cette dernière compte aller encore plus loin dans les mois à venir. En effet, le PDG a annoncé que le nombre de contenus provenant de comptes auxquels l’on n’est pas abonné va doubler d’ici l’année prochaine.

Sur le même sujet : Facebook modifie le fil d’actualité pour afficher les publications de vos amis par ordre chronologique

Meta prend le risque de faire fuir tous les utilisateurs de Facebook et Instagram

À l’heure actuelle, ces contenus d’inconnus occupent 15 % du fil d’actualité des utilisateurs sur Facebook, et légèrement plus sur Instagram, précise Mark Zuckerberg. Pour mener son projet à bien, Meta compte beaucoup sur l’IA, qui servira à « trouver des contenus additionnels intéressants pour les utilisateurs, augmenter l’engagement et la qualité de nos fils d’actualités ». Et celui-ci d’ajouter : « Je pense que ce que nous faisons sera particulièrement unique ».

Une déclaration pour le moins ironique de la part du PDG de Meta, alors qu’Instagram et Facebook se cachent à peine de copier presque toutes leurs nouvelles fonctionnalités sur TikTok. Cette stratégie ne trompe personne : en bousculant l’industrie des réseaux sociaux avec son IA ultra performante, l’application chinoise a poussé la concurrence dans ses retranchements.

Alors que Facebook se targuait en 2018 de proposer des « interactions sociales qui comptent », l’entreprise n’a plus d’autre choix aujourd’hui que d’entreprendre un virage à 180 degrés. Pour la première fois de son histoire, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires baisser au cours des derniers mois. Étrangement, cette dernière ne semble pas faire le lien avec la gronde qui sévit actuellement chez les utilisateurs, qui demandent expressément à Meta d’arrêter de copier TikTok.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !