Facebook rachète Giphy : Instagram et les GIF vont pouvoir filer le parfait amour

 

Facebook vient de se payer une petite folie : l’entreprise de Mark Zuckerberg a décidé de racheter Giphy, un service extrêmement célèbre pour la Toile qui permet d’héberger et d’intégrer des GIF dans des publications. Coût de l’opération : 400 millions de dollars.

C’est officiel : Facebook a racheté l’entreprise Giphy. Est-il besoin de présenter cette plateforme, qui se propose de créer, de partager et d’héberger des GIF ? Et si Facebook a réalisé un tel achat, c’est pour une raison bien précise : intégrer le service à Instagram, sa plateforme de partage de photos et de vidéos.

Facebook veut intégrer Giphy à Instagram, mais que les plateformes concurrentes vont-elles survivre sans les GIF ?

50% du trafic provenant de Giphy provient de l’écosystème de Facebook, tandis que la moitié de ce pourcentage est issu d’Instagram. Une acquisition qui s’imposait, en somme. En faisant l’acquisition de Giphy, l’insertion de GIF sur Instagram devrait être encore plus simple, encore plus simple. C’est du moins la raison principale évoquée par Facebook.

En revanche, quid des services concurrents, qui permettent eux aussi d’intégrer des GIF provenant de la plateforme nouvellement acquise par Facebook ? Pourra-t-on encore intégrer des animations Giphy sur Twitter, Snapchat Reddit, Pinterest et les autres ? Vishal Shah, vice-président d’Instagram a tenu a rassuré ses quelque 700 millions d’utilisateurs quotidiens : « Les gens pourront toujours télécharger des GIF. Les développeurs et les partenaires API continueront à avoir le même accès aux API de Giphy. Et la communauté de Giphy sera toujours en mesure de créer un excellent contenu ».

A lire aussi : comment créer un GIF animé depuis votre smartphone Android

Au fil des ans, ce n’est pas la seule plateforme dont Facebook a fait l’acquisition. En 2012, Facebook rachetait Instagram pour 1 milliard de dollars. 6 ans plus tard, le service était valorisé plus de 100 milliards de dollars. En 2014, c’était Oculus qui passait sous la coupe de Facebook pour un montant de 2 milliards de dollars. Et la même année, c’est WhatsApp qui se faisait à son tour racheter par Facebook pour la coquette somme de… 19 milliards de dollars. Le montant investi par Facebook pour acquérir Giphy n’est finalement pas si astronomique en comparaison ?

Source : Facebook



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…