Elon Musk menace Twitter d’annuler le rachat à cause des faux comptes trop nombreux

 

Nouvel épisode dans l’affaire Elon Musk vs Twitter. Alors que le véritable nombre de faux comptes a été révélé hier, qui s’avère bien plus élevé que celui avancé par l’entreprise, le milliardaire a déclaré qu’il refuse de poursuivre le rachat tant que la plateforme ne dévoile pas clairement ce qu’il en est sur ce sujet.

panne twitter

Rien ne va plus entre Elon Musk et Twitter. Tout a commencé le 13 mai dernier. Le milliardaire prend tout le monde de court en annonçait mettre en pause le rachat pourtant historique du réseau social. En cause : un nombre de faux comptes jugés trop élevés, qui pourrait mettre à mal l’investissement des publicitaires. Twitter a alors rétorqué que cette proportion est en réalité minime, puisqu’elle ne représenterait que 5 % des comptes totaux sur la plateforme.

Mais Elon Musk n’y croit pas et décide donc de mener sa propre étude de son côté, en révélant aux passages quelques informations confidentielles au grand dam de Twitter. Malheureusement pour ce dernier, les résultats sont pour le moins équivoques. En effet, l’étude prétend qu’il existe en réalité plus de 20 % de faux comptes sur le réseau social. Coup de tonnerre : la situation s’envenime entre Elon Musk et Twitter.

Elon Musk va-t-il annuler le rachat de Twitter ?

En réponse, Parag Agrawal, le PDG de Twitter, a déclaré que la méthode utilisée par Elon Musk et ses équipes ne pouvaient pas mener à des résultats fiables. Pour cela, il faudrait plutôt analyser des données confidentielles, que seul Twitter possède. Ce à quoi le principal concerné a répondu, avec toute la sobriété qu’on lui connaît… un emoji caca. Le milliardaire est même allé encore plus loin ce matin, en tweetant ceci :

Sur le même sujet : Twitter pourrait finalement coûter moins de 41 milliards d’euros à Elon Musk

« 20 % de faux comptes/spam, bien que 4 fois ce que Twitter prétend, pourrait être *beaucoup* plus élevé. Mon offre était basée sur l’exactitude des déclarations de Twitter à la SEC. Hier, le PDG de Twitter a publiquement refusé de montrer la preuve de <5 %. Cet accord ne peut pas avancer tant qu’il ne le fait pas. » Si Elon Musk a déjà affirmé qu’il ne compte pas mettre fin au rachat, force est de constater que les deux parties ont bien eu raison de préparer leurs arrières en cas d’annulation.

tweet elon musk menace


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !