Electronic Arts discuterait avec Apple, Disney et Amazon pour un rachat

 

Electronic Arts (EA) serait à la recherche d'acquisitions potentielles. L'éditeur de séries notables comme Madden, FIFA et Battlefield, aurait déjà rencontré des entreprises comme NBCUniversal, Apple, Disney pour discuter d’un rachat.

Electronic Arts
Crédit : EA

EA est en pleine mutation en ce moment. L’accord d'exclusivité avec FIFA arrive à son terme cette année, ce qui a conduit la licence à changer de nom pour EA Sports FC. L’accord d'exclusivité avec Disney expire également en 2023 et ne sera vraisemblablement pas renouvelé, et quatre nouveaux jeux Star Wars ont donc été annoncés dès l’année prochaine.

Pour mieux faire face à ces changements majeurs, Electronic Arts serait donc activement à la recherche d’un acheteur ou d’une autre entreprise prête à fusionner avec elle. La société de jeux vidéo aurait eu des discussions avec un certain nombre d'acheteurs ou de partenaires potentiels, dont Disney, Apple, Amazon ou encore NBCUniversal, mais les discussions avec la plupart des entreprises n'auraient pas vraiment abouti.

Electronic Arts continue de chercher un acquéreur

Les pourparlers avec NBCUniversal, propriété de Comcast, étaient les plus sérieux. Dans le cadre de cet accord, Comcast-NBCUniversal se séparerait de la partie média de la société NBCUniversal pour fusionner avec Electronic Arts. La famille du PDG de Comcast, Brian Roberts, aurait pris le contrôle majoritaire de la nouvelle société, tandis que le PDG d'EA, Andrew Wilson, serait resté à la tête de la société. Le problème, c’est que les deux entreprises n'ont vraisemblablement pas réussi à conclure un accord en raison de désaccords sur le prix de rachat.

Selon des sources bien informées du média Puck, cette première série de négociations infructueuses n'a pas découragé EA et la société continue de chercher à vendre. Certaines de ces sources ont également déclaré qu'EA est principalement intéressé par un accord de fusion qui permettrait de conserver le PDG de la société, Andrew Wilson, aux commandes. De son côté, Ubisoft voudrait également éviter un rachat complet pour garder le contrôle sur ses jeux.

L'équipe d'EA a refusé de commenter les spéculations en cours, le porte-parole John Reeseburg ayant répondu aux demandes de Puck en déclarant : « Nous sommes fiers d'opérer depuis une position de force et de croissance, avec un portefeuille de jeux étonnants, construits autour d'une IP puissante, réalisés par des équipes incroyablement talentueuses, et un réseau de plus d'un demi-milliard de joueurs. Nous voyons un avenir très brillant devant nous ».

Source : Puck



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !