Des ordinateurs dans toutes les cellules de prison à partir de 2022 ?

Des ordinateurs (ou des tablettes) pourraient être installés dans toutes les cellules de prison de France d’ici 2022 en cas de succès d’une expérimentation qui a lieu dans trois établissements pénitentiaires. Ces appareils n’auraient pas accès à internet mais à un intranet permettant d’effectuer des opérations en lien avec l’administration.

cellule prison ordinateur

L’administration pénitentiaire envisagerait d’équiper chacune des 50 144 cellules de prisons françaises de terminaux numériques, de type ordinateurs ou tablettes, rapporte Le Parisien. Ceux-ci permettraient aux détenus d’accéder à une plateforme d’intranet et d’interagir plus facilement avec l’administration. Ils n’auraient par contre pas accès à internet et à des outils permettant des communications avec l’extérieur.

Des ordinateurs et tablettes dans chaque cellule de prison pour accéder à un intranet

Grâce à cet équipement, les individus incarcérés pourraient effectuer de nombreuses actions qui requièrent normalement l’intervention des surveillants. Cela représenterait alors une charge de travail en moins pour ceux-ci et les délester de missions qui peuvent parfois nuire à leur relation avec les détenus. Ils pourraient ainsi se reconcentrer sur l’essentiel de leur tâche : l’aide à la réinsertion.

Lire aussi : Le brouillage des téléphones en prison va coûter 20 millions d’euros en 2019

Ces ordinateurs et tablettes permettent de réaliser des achats, commander des tickets de cantine, faire des réservations pour les parloirs et donner la possibilité aux proches de recharger facilement en argent les comptes qu’utilisent les prisonniers. Un outil de traduction pour les étrangers ainsi que des cours et formations seraient aussi intégrés au système.

Budget consacré au dispositif : 530 millions d’euros. L’expérience a déjà commencé dans trois établissements : la maison d’arrêt de Dijon, le centre pénitentiaire de Meaux et le centre pénitentiaire de Nantes. Des tests qui valideront ou non la réussite du projet et son extension à toute la France. Les syndicats demandent de leur côté des garanties en termes de sécurité, notamment en ce qui concerne les risques de piratage des supports ou de l’intranet.

Source : Le Parisien

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Windows 10 : comment désactiver ou supprimer OneDrive

Depuis le lancement de Windows 10, Microsoft a fait le choix d’installer OneDrive sur l’ensemble de ses versions du système d’exploitation. L’application n’est pas nécessairement activée de base, mais elle est présente par défaut dans l’OS, quoi qu’il arrive. Mais…