Des milliers de NFT de l’artiste Gustav Klimt ne valent presque plus rien

 

Des milliers de NFT représentant une oeuvre culte de Gustav Klimt ont brusquement perdu leur valeur. Sur les places de marché spécialisées, les tokens non fongibles émis par le musée du Belvédère de Vienne s'échangent à un prix avoisinant les 200 euros. Les NFT avaient pourtant été mis en vente pour 1850 euros. 

nft klimt

En février 2022, le musée du Belvédère, à Vienne, a mis en vente 10 000 NFT du Baiser de Gustav Klimt (1862-1918), l'un des plus célèbres tableaux de l'histoire. Ces fragments numériques ont été vendus à une foule de collectionneurs pour un total de 4,4 millions d'euros le jour de la Saint-Valentin.

Intitulée «The Kiss NFT Drop», la collection comprend des tokens non fongibles affichés au prix unitaire de 1 850 euros (frais de création et TVA inclus). “L’intérêt généralisé manifesté par les médias, les multiplicateurs et les collectionneurs du monde entier confirme notre décision de nous concentrer sur les NFTs au bon moment et avec le bon projet”, se félicitait Wolfgang Bergmann, le directeur financier du musée du Belvédère, lors de la vente.

Le prix des NFT de Gustav Klimt s'effondre

Deux mois plus tard, le marché des tokens non fongibles s'est brusquement contracté. La plupart des collections populaires du marché, Mutant Ape Yacht Club (MAYC) et Bored Ape Yacht Club (BAYC) ont enregistré une baisse des transactions, malgré le développement d'une pléthore de projets.

Le secteur des NFT a suivi le marché des cryptomonnaies. Après l'effondrement de l'UST, le stablecoin de Terra, et du token Luna, le marché des crypto-actifs a perdu une importante partie de sa valeur. Le roi Bitcoin s'est d'ailleurs retranché sous les 30 000 dollars, inaugurant une nouvelle vague baissière. Les investisseurs manquent donc de liquidités pour acheter des NFT.

Dans ce contexte compliqué, la valeur des NFT émis par le musée du Belvédère a complètement plongé. Toujours en vente sur la plateforme spécialisée Opensea, les fragments numériques s'échangent désormais autour de 0,11 ETH, soit un peu plus de 200 euros. L'Ether, seconde cryptomonnaie du marché, et monnaie phare des collectionneurs de NFT, a été durement touchée par l'effondrement du secteur. Il est donc possible d'investir dans un fragment de l'oeuvre de Klimt pour un prix dérisoire, bien inférieur à celui affiché en février dernier, dans l'espoir que la demande reparte à la hausse.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !