Cyberpunk 2077 provoquerait des crises d’épilepsie

 

Cyberpunk 2077 peut s'avérer dangereux pour les personnes épileptiques. En effet, les nombreux effets graphiques présents sur l'écran peuvent causer des crises chez les concernés. Les séquences de Braindance, largement mises en avant dans le marketing du jeu-événement, sont notamment la source de nombreux problèmes.

Cyberpunk 2077

Si vous êtes sujet à l'épilepsie, attention à Cyberpunk 2077. Liana Ruppert, rédactrice chez gameinformer, a en effet subi quelques crises alors qu'elle testait le jeu, dont la sortie est prévue pour le 10 décembre après plusieurs reports. Comme elle l'explique, “les clignotements rapides de lumières, notamment les rouges et blanches” sont des déclencheurs bien connus des personnes atteintes de la maladie. Il s'avère que Night City, la ville où prend place l'histoire, en est remplie.

“Durant mes parties sur Cyberpunk 2077, j'ai subi une crise majeure et j'ai senti à plusieurs reprises que je n'étais pas loin d'en avoir une autre”, explique Liana. [Le jeu] aborde tous les excès personnels. […] Tout est plus clair, plus sonore, plus dans ta face”. La journaliste décrit ainsi que les nombreux bars et boîtes de nuit sont de véritables “zones de danger” pour elle. Elle évoque également des effets de glitch bleus apparaissant lors des interactions avec Johnny Silverhand, personnel central du scénario.

À lire également : Cyberpunk 2077 – des pirates profitent de l’impatience des fans pour les arnaquer

Les séquences de Braindance à l'origine de nombreuses crises d'épilepsie

Liana Ruppert s'attarde tout particulièrement sur les séquences de Braindance, qui permettent d'interagir avec les souvenirs d'autres personnes. CD Projekt, studio créateur du jeu, en a notamment fait un argument central dans sa communication. “Lors de la préparation au Braindance, surtout avec Judy, V [personnage principal du jeu, ndlr] reçoit un casque qui déclenche le processus”, explique-t-elle. “Le casque se place au-dessus des deux yeux et montre un enchaînement rapide de LEDs blanches et rouges.” Liana précise que cette cinématique ressemble au matériel utilisé par les neurologistes  pour déclencher des crises épileptiques.

D'autres séquences de gameplay en lien avec le Braindance sont également susceptibles de causer des crises, telles que des extraits sonores et l'affichage de températures. Pour tout de même profiter du jeu, Liana Ruppert conseille de mettre sur pause le temps de se préparer aux cinématiques, voire de regarder ailleurs ou de fermer les yeux. La présence d'un proche peut également s'avérer utile lors de ces moments. Enfin, le mode “protection des yeux” des moniteurs est efficace pour diminuer les risques, au même titre que toute option diminuant les lumières bleues. Pour rappel, Cyberpunk 2077 est disponible en prétéléchargement sur GOG Galaxy.

Source : gameinformer



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !