Cybermalveillance : le site à consulter si vous avez été piraté !

 

A partir du 17 octobre 2017, les victimes de piratage informatique pourront trouver de l'aide sur le nouveau site Cybermalveillance.gouv.fr. Grâce à cette plateforme en ligne, vous pourrez facilement demander conseil et assistance à des professionnels de la cybersécurité. L'initiative de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information ( ANSSI) vise à ce que chacun devienne acteur de sa sécurité numérique. Alors, comment ça fonctionne ?

cybermalveillance

Les autorités et les instances officielles prennent très au sérieux les questions de sécurité informatique et ça se voit ! Dans le cadre du mois européen sur la cybersécurité, le gouvernement multiplie en effet les initiatives de prévention : citons par exemple, la simulation effectuée par le Ministère des finances sur près de 30 000 fonctionnaires. CyberMalveillance, cette nouvelle plateforme dédiée à la cybersécurité cherche surtout à faire le pont entre les victimes de piratage et les experts : si vous êtes un particulier, une entreprise ou une administration et que vous êtes victime des hackers, vous pourrez y trouver de l'aide !

Cybermalveillance : un site dédié à la cybersécurité sera lancé le 17 octobre 2017 !

Le site Cybermalveillance.gouv.fr se scinde en deux catégories dès sa page d'accueil : soit vous êtes une victime de piratage, soit vous êtes un prestataire et vous êtes donc là pour offrir vos services aux particuliers. En tant que victime, vous pourrez donc y trouver l'expertise qu'il vous manque pour lutter contre les pirates. Si votre problème est plus sérieux, ou que vous êtes une administration ou une entreprise – et que le piratage est donc de plus grande ampleur- les agents de l'ANSSI vont venir vous prêter main forte. Comme vous l'aurez compris, le site sert surtout à ce que chaque victime puisse trouver une aide adaptée.

Ce nouveau site permettra aussi à l'ANSSI de garder un oeil sur l'évolution des méthodes des hackers qui ciblent les entreprises. Quand on sait que 80% des entreprises ont déjà été la cible d'une cyberattaque, on comprend l'interêt de l'organisme national pour le sujet. Grâce ces données, l'ANSSI espère pouvoir améliorer ses opérations de prévention et ainsi agir avant même que les pirates ne sévissent ! Alors, que pensez-vous de cette initiative ?

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…